FLASH INFO :

Erdoğan : 950 km2 sous contrôle à Afrin

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Selon Recep Tayyip Erdoğan, les civils commencent à retourner sur les terres libérées dans la région d’Afrin, au nord-ouest de la Syrie.


L’ et l’ ont jusqu’ici libéré 950 kilomètres carrés lors de l’opération antiterroriste menée par la Turquie dans la région d’Afrin au nord-ouest de la Syrie, a annoncé dimanche le président turc.

« A ce jour, 950 kilomètres carrés ont été pris sous notre contrôle », a déclaré le président Recep Tayyip Erdoğan au 6ème congrès provincial du Parti de la Justice et du Développement () au pouvoir dans la province de Bolu, dans la mer Noire.

Erdoğan a déclaré que l’opération en cours ne consiste pas à « occuper » la région, mais à la libérer des terroristes des YPG / et de , puis à la remettre aux personnes qui y vivent.

« Dans la région d’Afrin, les propriétaires des terres [libérées] ont commencé à revenir », a-t-il dit.

Erdoğan a ajouté qu’un total de 3 300 terroristes des YPG / PKK et Daech ont été « neutralisés » à Afrin depuis le début de l’opération Rameau d’Olivier dans le nord-ouest de la Syrie.

Erdoğan a déclaré que la Turquie partage une frontière de 911 kilomètres avec la Syrie, ajoutant qu’elle a été harcelée par les groupes terroristes et le .

« Avec toutes ces choses qui se passent en Syrie, quand allez-vous, l’OTAN, prendre notre camp ? », a-t-il demandé.

En février, la Turquie a célébré ses 66 ans d’adhésion à l’OTAN.

Selon la charte de l’OTAN, une attaque contre l’un des membres de l’alliance est une attaque contre tous.

La Turquie dit défendre également les frontières sud de l’OTAN à travers l’opération Rameau d’Olivier, mais l’alliance n’a pas réussi à la soutenir.

Opération Rameau d’Olivier

Le 20 janvier, la Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier pour éradiquer les terroristes des YPG / PKK et Daech d’Afrin, au nord-ouest de la Syrie.

Depuis le début de l’opération, les forces de l’armée turque et de l’armée syrienne libre ont libéré 176 localités, dont 5 centres-villes, 140 villages et 31 zones stratégiques.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières de la Turquie et de la région, ainsi qu’à protéger les Syriens contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

L’opération est menée dans le cadre des droits de la Turquie basés sur le droit , des résolutions du Conseil de sécurité de l’, du droit de légitime en vertu de la Charte des Nations Unies et ldu respect de l’intégrité territoriale de la Syrie.

L’armée a également déclaré que seules des cibles terroristes étaient détruites et que l’on accordait la plus grande importance à ne pas blesser les civils.

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action