FLASH INFO :

Erdoğan : « 80 000 rescapés du conflit syrien se dirigent vers la Turquie »

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Plus de 80 000 migrants d’Idlib en Syrie ont commencé à migrer vers la frontière turque, a déclaré le président Recep Tayyip Erdoğan le 22 décembre.


Lors d’un événement au palais de Dolmabahçe à , le président Erdoğan a déclaré : « Dans un tel cas, la Turquie ne supportera pas toute seule le fardeau de cette migration ».

Erdoğan a déclaré que la Turquie et la faisaient tout leur possible pour mettre fin aux attaques à .

À cet égard, a-t-il dit, enverra une délégation pour des discussions à Moscou le 23 décembre.

« Nous déterminerons les mesures que nous prendrons en fonction des résultats », a-t-il ajouté.

En septembre 2018, la Turquie et la Russie ont convenu de faire d’Idlib une zone de désescalade dans laquelle les actes d’agression sont expressément interdits.

Depuis lors, plus de 1 300 civils ont été tués dans les attaques du régime et des forces russes dans la zone de désescalade alors que le continue d’être violé.

Si l’agression du régime et de ses alliés se poursuit, la Turquie et l’Europe sont confrontées au risque d’un nouvel afflux de .

Plus d’un million de Syriens se sont déplacés près de la frontière turque à la suite d’attaques intenses.

Depuis l’éruption de la sanglante guerre civile en Syrie en 2011, la Turquie a accueilli plus de 3,6 millions de Syriens qui ont fui leur pays, faisant de la Turquie le premier pays d’accueil de réfugiés au monde.

Que pensez-vous de cet article ?

31



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action