FLASH INFO :

Erdoğan : 525 terroristes neutralisés grâce à l’opération Source de Paix

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Le nombre de terroristes des unités de protection du peuple (YPG) neutralisés lors de l’opération Source de Paix au nord de la Syrie a atteint 525, a annoncé dimanche le ministère de la Défense nationale.


Le nombre de terroristes des unités de protection du peuple () neutralisés lors de l’opération Source de Paix au nord de la Syrie a atteint 525, a annoncé dimanche le ministère de la nationale.

Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré dimanche que 26 terroristes avaient été capturés et que 24 autres s’étaient rendus.

Le président a déclaré qu’un total de 109 kilomètres carrés de terres avait été libéré des terroristes par l’ et l’armée nationale syrienne (ANS) jusqu’à présent.

Erdoğan a déclaré que les terroristes n’étaient pas en mesure de résister aux forces turques et avaient plutôt recours à des cibles civiles.

« Des bâtiments civils ont été touchés par 652 obus de mortier, dont la moitié ont touché les districts de Nusaybin et de Kızıltepe, à Mardin. Ils cherchent à faire des victimes parmi les civils », a-t-il déclaré.

Erdoğan a déclaré que 18 civils, pour la plupart des enfants, avaient été tués et 147 autres blessés lors d’attaques, tandis que deux soldats turcs et 16 soldats de l’ANS avaient été tués au combat.

Évoquant les critiques de l’opération, M. Erdoğan a déclaré que l’opération avait aidé la Turquie à comprendre qui étaient ses vrais alliés.

« Certains pays ont qualifié cette opération d’ « invasion ». Nous avons reçu des menaces de économiques. Ceux qui pensent que cela dissuadera la Turquie se trompent complètement », a-t-il déclaré.

« En attendant, d’autres pays veulent faire une médiation entre nous et les terroristes, il est vraiment difficile de comprendre quel genre de leaders ils ont. Depuis quand les gouvernements s’assoient-ils à la table des terroristes? Il existe un groupe terroriste contre la Turquie », a-t-il déclaré.

Le président a déclaré que la Turquie était déterminée à mettre fin à la formation de tout corridor terroriste le long de ses frontières.

La Turquie a lancé l’opération Source de Paix, troisième d’une série d’opérations antiterroristes transfrontalières dans le nord de la Syrie, ciblant les terroristes affiliés aux unités syriennes du et Daesh,  le 9 octobre à 16 heures.

L’opération, menée conformément au droit du pays à la légitime défense issu du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des , vise à établir une zone de sécurité exempte de terrorisme afin de permettre le retour des Syriens dans la zone située à l’est de l’Euphrate.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’, mène depuis plus de 30 ans une campagne terroriste contre la Turquie, causant la mort de près de 40.000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons.

La Turquie a longtemps décrié la menace terroriste à l’est de l’Euphrate, dans le nord de la Syrie, promettant une action militaire pour empêcher la formation d’un « corridor terroriste » à cet endroit.

Depuis 2016, les opérations turques Bouclier de l’Euphrate et Rameau d’Olivier au nord-ouest de la Syrie ont libéré la région des terroristes YPG / PKK et Daesh, permettant à près de 400.000 Syriens ayant fui la violence de rentrer chez eux.

 

Que pensez-vous de cet article ?

6



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action