FLASH INFO :

Enquête lancée contre JPMorgan : Erdoğan avertit les “spéculateurs”

TURQUIE / ÉCONOMIE - Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, a promis de protéger la livre turque et a averti les spéculateurs qui la ciblent.


Lors du meeting de l’Alliance populaire tenu dimanche à Yenikapı, en présence du président du Parti d’action nationaliste, Devlet Bahçeli, une semaine avant les élections locales prévues le 31 mars, Erdoğan a déclaré que l’Agence de Supervision et de Régulation des Banques (BDDK) “a commencé à prendre les mesures nécessaires à cet égard”.

“Nous savons qui vous êtes et ce que vous faites à la veille des élections … Sachez que nous vous ferons payer un lourd tribut après les élections”, a-t-il ajouté.

L’Agence de Supervision et de Régulation des Banques (BDDK) et l’organisme de surveillance des marchés des capitaux (SPK) ont lancé des enquêtes distinctes sur JP Morgan et d’autres banques à la suite de la volatilité des marchés turcs.

Deux analystes de JPMorgan auraient recommandé aux investisseurs de parier à la baisse sur la devise.

« Nous avons reçu des plaintes selon lesquelles certaines banques avaient amené leurs clients à acheter des devises étrangères de manière manipulatrice et trompeuse. Notre agence a lancé une enquête et les processus administratifs et judiciaires nécessaires seront conduits », a déclaré l’Agence de réglementation et de supervision des banques (BDDK) dans un communiqué publié le 23 mars.

Le BDDK, cependant, n’a pas nommé les banques mentionnées dans la déclaration.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX