FLASH INFO :

« Earth Hour » : les lumières éteintes partout dans le monde pour mobiliser contre le changement climatique

ÉVÉNEMENTS - Il était 20h30 ce samedi quand la tour Eiffel s’est éteinte à Paris. À Londres, un ensemble de sites célèbres a éteint ses lumières – Tower Bridge, Big Ben, Piccadilly Circus, Buckingham Palace et le London Eye. A Istanbul, le Pont des Martyrs du 15 juillet a également respecté Earth Hour afin de préserver la planète. Le monde entier a éteint ses lumières. Objectif : mobiliser contre le changement climatique.


C’était la même scène à travers le monde entier dans la nuit du 24 mars : à l’Opéra de Sydney; à la grande arche de New Delhi; aux tours Petronas de Kuala Lumpur; au château d’Édimbourg en Écosse; à la Porte de Brandebourg de Berlin; à la cathédrale Saint-Basile à Moscou; à l’Empire State Building à et sur le Pont des Martyrs du à .

Cela n’a duré qu’une heure et son pouvoir est purement symbolique. Mais dans les pays du monde entier, à 20h30, les gens ont éteint leurs lumières pour , un appel mondial pour l’unité internationale sur l’importance de la .

« Earth Hour », qui a débuté à Sydney en 2007, s’est répandu dans plus de 180 pays, avec des dizaines de millions de personnes.

Le maire de , Anne Hidalgo, a déclaré que 300 bâtiments parisiens avaient respecté Earth Hour pour envoyer un « message universel ».

Ces 60 minutes sont «une opportunité» pour changer «la de consommation et le changement de comportement vers la durabilité», a déclaré le ministre indien de l’Environnement, Harsh Vardhan.

Tout cela arrive et pourtant beaucoup de gens l’ont à peine remarqué.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action