FLASH INFO :

Deuxième guerre d’indépendance turque : c’est maintenant ou jamais !

La Turquie est non seulement attaquée par des groupes terroristes tels que le PKK / PYD et Daech mais aussi par la désinformation et la propagande anti-Turquie à l’étranger, visant à l’affaiblir et à la décrédibiliser sur la scène internationale. Aujourd’hui seule contre tous, elle mènera « sa deuxième guerre d’indépendance » afin d’éliminer toutes les menaces contre son indépendance et son intégrité territoriale.

Par Öznur Küçüker Sirene


Les forces armées turques se sont engagées aujourd’hui dans leur deuxième opération en Syrie, baptisée habilement « Rameau d’Olivier » pour accentuer le côté pacifique des activités militaires, loin de toute volonté d’occupation, d’oppression aux civils mais visant uniquement à éliminer les groupes terroristes PKK et ses affiliés syriens / YPG de la Syrie et de l’ensemble de la région.

L’opération a été lancée le samedi 20 janvier afin de neutraliser les groupes terroristes et libérer les peuples amis et fraternels de la région de l’oppression et de la tyrannie, ont précisé les forces armées turques, notant que l’opération vise à assurer la sécurité et la stabilité le long des frontières de la et dans la région.

L’opération Rameau d’Olivier fait suite à l’opération Bouclier de l’Euphrate qui a duré sept mois et s’est achevée en mars 2017.

Propagande et désinformation sur la Turquie dans les médias étrangers

Pendant toutes ces opérations, plusieurs groupes terroristes activement soutenus par certains groupes d’intérêt – ne représentant absolument pas les intérêts des peuples occidentaux mais uniquement leurs propres intérêts – ont lancé une campagne de désinformation et de propagande anti-Turquie dans les médias étrangers.

Il y a eu plusieurs types de désinformation « gravissimes » sur la Turquie, qui ont été diffusés jusqu’à présent et qui seront très probablement répandus au cours des prochains jours et mois.

Pendant longtemps, la Turquie a été présentée comme « un allié de  », une affirmation qui n’a pas pu être poursuivie lorsque la Turquie fut l’un des rares pays combattant directement sur le terrain, suite à de nombreux attentats perpétrés par le groupe terroriste sur les territoires turcs.

Aujourd’hui, plusieurs allégations circulent au sujet de l’opération militaire turque à . Selon différentes sources, la Turquie « aurait pour objectif d’occuper et massacrer les civils dans la région ». Bien évidemment ces allégations ne tiennent absolument pas la route lorsqu’on sait que la Turquie est le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés dans le monde -dont près de 3 millions de -.

Pire encore, la Turquie est tous les jours diabolisée comme un pays « qui massacrerait le peuple kurde et serait l’ennemi numéro un des Kurdes ».

Ce type d’informations est non seulement dangereux pour l’image de la Turquie à l’étranger mais aussi et surtout pour la paix, la stabilité et l’unité nationales et régionales.

La Turquie est aujourd’hui le pays abritant le plus grand nombre de citoyens d’origine kurde dans tout le Moyen-Orient (leur chiffre estimé à environ 15 à 20 millions d’individus). Aucune loi en Turquie ne discrimine cette minorité importante du pays, les Kurdes étant complètement intégrés dans toutes les sphères de la vie socio-économique du pays, avec un très grand nombre de mariages mixtes turco-kurdes.

S’il reste encore des avancées à réaliser en matières des droits de l’homme dans le pays, elles ne sont pas plus importantes que dans les pays européens, l’ensemble des Turcs et Kurdes ne souhaitant que la paix et la prospérité en Turquie.

Le vrai visage du

Le PKK est un groupe extrémiste revendiquant la création d’un Etat kurde mais ses activités visent avant tout le peuple kurde de Turquie dont le soutien au groupe terroriste reste aujourd’hui très faible. Il est également répertorié comme une organisation terroriste non seulement par l’Etat turc mais aussi par les et l’Union européenne.

Ciblant particulièrement les civils depuis 1984 (40.000 civils et forces de sécurité tués depuis cette date sans compter les orphelins et familles déchirées en raison du terrorisme), le PKK est également la source principale des disparités régionales du pays, l’Est et le Sud-Est du pays ne pouvant se développer par manque de pérennité d’investissements turcs et étrangers face à la menace terroriste. Il affecte également très négativement l’économie et le tourisme du pays.

Depuis 1984, hommes, femmes, enfants, bébés, fonctionnaires et soldats turcs / kurdes affectés dans les régions de l’Est et du Sud-Est pour servir le pays ont été sauvagement assassinés lors des attentats terroristes, brisant complètement la paix et l’unité nationales.

Les raisons derrière les tentatives de diviser Turcs et Kurdes

Avec la croissance économique vertigineuse que la Turquie a connue depuis l’arrivée au pouvoir du Parti de la Justice et du Développement () en 2002, la population d’origine kurde de Turquie a également pu bénéficier de la prospérité économique du pays, votant massivement pour le parti au pouvoir auquel elle a placé sa confiance et son espoir pour un avenir pacifique loin des menaces terroristes.

Cependant, force est de constater que tant les traîtres de la nation turque que les puissances étrangères usent encore aujourd’hui des mêmes tactiques pour affaiblir la Turquie : « diviser pour mieux régner ».

La Turquie, la nouvelle star de la région, avec un président dont la popularité a atteint chaque coin du monde est perçue comme « un danger potentiel » par les pays développés dont le rôle et la place dans le monde sont aujourd’hui remis en question. Comme le souligne à chaque fois le président turc Recep Tayyip Erdoğan, « le monde est plus grand que cinq », mais qui souhaite vraiment que d’autres pays que ces cinq s’expriment et s’imposent sur la scène internationale?

Donc la question kurde est du pain béni pour les ennemis de la Turquie. Il est tellement facile de diaboliser et de diffamer la Turquie en la présentant comme « le persécuteur numéro un du peuple kurde » pour la décrédibiliser aux yeux de la communauté internationale, tout en occultant les informations les plus importantes qui permettraient aux peuples occidentaux de mieux comprendre le contexte dans le pays et la région.

Bien évidemment, il fallait également « embellir » l’image du PKK entre temps pour que la propagande anti-turque soit plus crédible. Aujourd’hui même si le groupe terroriste PKK est classé comme tel par la Turquie, les Etats-Unis et l’Union européenne, aucun média étranger n’emploi le terme « terroriste » en remplaçant habilement la terminologie avec d’autres mots plus sympathiques pour l’opinion publique internationale, tels que « indépendantistes », « rebelles » et pire encore, « combattants de la liberté »!

Oui, depuis un certain temps, le PKK et ses affiliés syriens, le Parti de l’Union démocratique (PYD) et son aile armée, l’Union de protection du peuple (YPG), sont devenus une sorte de « héros protégeant les Occidentaux contre le groupe terroriste Daech ». Cette vision est allée tellement plus loin que la dirigée par les Etats-Unis a décidé de « former une force de sécurité frontalière » composée de 30.000 hommes des Forces Démocratiques Syriennes () avec principalement des éléments du PKK / PYD.

La question est bien évidemment compliquée et difficile à comprendre puisque la Turquie est en même temps un membre de l’OTAN. Comment est-il possible que des alliés de l’OTAN y compris les Etats-Unis et les pays occidentaux prennent ce genre de décisions sans jamais consulter la Turquie et prendre en considération ses préoccupations en termes de sécurité et de stabilité ?

La Turquie défendra à tout prix son indépendance et intégralité territoriale face au diktat étranger

Aujourd’hui, pour la première fois, la Turquie était face à un tel dilemne : attendre sagement dans son coin l’évolution de la situation pour savoir comment réagir plus tard ou intervenir immédiatement dans la région pour empêcher toute tentative visant à la déstabiliser et à la désintégrer.

Avec toute la propagande anti-Turquie diffusée par les ennemis internes et externes de la Turquie, la Turquie n’avait pas d’autre choix que de s’imposer militairement pour éradiquer le terrorisme du PKK et de Daech à sa racine.

Nous pouvons donc facilement affirmer que la Turquie mène en ce moment sa deuxième guerre d’indépendance : indépendance non seulement face aux groupes terroristes mais aussi face aux groupes d’intérêts qui veulent la prendre sous leur contrôle en lui dictant leur volonté.

La Turquie est un pays avec une histore unique au monde, remplie d’épopées populaires. La tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016 en était la preuve la plus récente mais elle est loin d’être le seul exemple de l’héroïsme turc : de l’Asie centrale à la dynastique seldjoukide, de l’Empire ottoman à la République de Turquie, les Turcs extrêmement attachés à leur liberté et indépendance, n’ont jamais pu être soumis à la volonté d’aucune force extérieure, comme le souligne si bien l’hymne national turc : « Depuis toujours, j’ai vécu libre, et je vivrai libre. Qui est le fou qui voudrait m’enchaîner ? ».

Aujourd’hui la Turquie mène sa deuxième guerre d’indépendance et comme toujours elle en sortira victorieuse avec la foi et le courage sans pair de son peuple !

 

 

 

 

 

Que pensez-vous de cet article ?

36


Suivez toute l'actualité de la Turquie avec Red'Action

RECOMMANDÉS POUR VOUS

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, qui remportera la présidentielle du 24 juin en Turquie?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • CITATION

  • Quand le chariot est brisé, beaucoup de gens vous diront par où il ne fallait pas passer.

    Proverbe turc

    L’être humain occupe une place dans l’univers, à la mesure non de son corps mais de son cœur.

    Yaşar Kemal, romancier turc, 1923-2015

    Le café doit être noir comme l’enfer, fort comme la mort et doux comme l’amour.

    Proverbe turc

    Pour l’amour d’une rose, le jardinier est le serviteur de mille épines.

    Proverbe turc

    La nuit est grosse du lendemain, Dieu sait ce qu’elle enfantera.

    Proverbe turc

    Qui périt de l’épée d’un ennemi meurt une fois ; qui périt de l’épée d’un ami meurt mille fois.

    Proverbe turc

    Écoute mille fois, et ne parle qu’une.

    Proverbe turc

    Hier, j’étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd’hui, je suis sage et je me change moi-même.

    Djalâl ad-Dîn Rûmî, penseur, philosophe, poète mystique, 1207-1273

    Donnez-moi une armée composée de Turcs et je prendrais le monde en otage.

    Napoléon Bonaparte, Empereur des Français, 1769-1821

    La terre est ma patrie, le genre humain ma nation.

    Tevfik Fikret, poète turc, 1867-1915
                
  • DESSIN & CARICATURE

  • Tamam ou Devam ?
    Taner Çitak
    18 mars : victoire à Gallipoli en 1915, victoire à Afrin en 2018
    Taner Çitak
    Afrin : la descente aux enfers pour les terroristes des YPG
    Taner Çitak
    « La lutte contre le terrorisme » de la Turquie
    Taner Çitak
    L’opération Rameau d’Olivier de la Turquie en Syrie
    Taner Çitak
    Le rôle des Etats-Unis lors de l’opération Rameau d’Olivier
    Taner Çitak
    « Fort comme un Turc » à Afrin
    Taner Çitak
    Rencontre avec le président Erdoğan à Paris le 5 janvier 2018
    Taner Çitak
    « Les femmes anatoliennes » du peintre turc Nuri İyem
    Nuri İyem, peintre turc, 1915-2005
    Erdoğan vs Trump au sujet de Jérusalem
    Vitali Podvitski
                
  • ÉVASION MUSICALE

  • Toute la beauté d’Istanbul à travers la clarinette magique de Hüsnü Şenlendirici

    Hüsnü Şenlendirici né le 12 juillet 1976 à Bergama est un virtuose turc de la clarinette. Ayant des origines tziganes, une population connue pour ses talents dans la musique et la danse en Turquie, il vient d’une famille de musiciens: son grand-père Hüsnü Şenlendirici jouait de la clarinette et de la trompette, son autre grand-père Otmar Köfteci jouait de la clarinette et son père Erkin Şenlendirici jouait de la trompette. Şenlendirici est actuellement considéré comme le meilleur clarinettiste turc. Red’Action vous présente l’une de ses performances pour la chanson « İstanbul İstanbul olalı » de la célèbre chanteuse turque Sezen Aksu.

    Johnny Hallyday chante en turc

    Le chanteur français légendaire, Johnny Hallyday, s’est éteint à l’âge de 74 ans en laissant derrière lui des millions d’admirateurs en deuil. Saviez-vous qu’il avait également chanté en turc lors de sa longue carrière de 57 ans ? Un exemplaire du 45 tours en turc de Johnny Hallyday a été vendu au prix record de 15 000 euros lors des enchères organisées à Paris en 2003. Voici l’une de ces chansons en turc, interprétées par la voix magnifique de Hallyday : « yeşil gözleri için » (pour ses yeux verts).

    L’interprétation exceptionnelle de « Gelevera Deresi » par la jeune chanteuse de jazz hollandaise d’origine turque Karsu

    Talentueuse auteure-compositrice et chanteuse de jazz, Karsu Dönmez, née le 19 avril 1990, est issue d’une famille de Hatay (une province de Turquie limitrophe de la Syrie) ayant immigré au Pays-Bas. Elle est déjà dotée d’une réputation mondiale malgré son jeune âge. Dans la vidéo, Karsu interprète la fameuse chanson « Gelevera Deresi » en compagnie du prestigieux « Metropole Orkest ».

                
  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • AGENDA

  • Vernissage de peinture : “Le handicap n’est pas un obstacle pour réaliser ses rêves”

    Type d’événement : L’exposition de peinture et séance de dédicaces du livre de l’artiste venu de Turquie Mme Ayşe IŞIK, organisée par le Centre Culturel Franco-Turc d’ Aulnay-Sous-Bois, Sevran, Villepinte et le Consulat Général de Turquie à Paris dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées

    Date : Le dimanche 28 janvier 2018 

    Heure : 14h00

    Adresse : Consulat Général de Turquie à Paris au 44 Rue de Sèvres 92100 Boulogne-Billancourt

    Merci de confirmer votre présence par email : barisayse@live.fr

    Une course publique organisée dimanche à Istanbul pour sensibiliser le public au sujet de Jérusalem

    Date : Le dimanche 14 janvier 2018 

    Heure : 10h30

    Lieu   : Point de départ / Fontaine du 15 juillet à Çengelköy, Point d’arrivée / Pont des Martyrs du 15 juillet 

    Le film documentaire Kedi sur les chats errants d’Istanbul

    Actuellement en salles de cinéma en France

    Première sortie : 10 février 2017 (États-Unis)

    Réalisatrice : Ceyda Torun

    Lancement du site web du média Red’Action

    Type de l’événement : Lancement du site web du média Red’Action : www.redaction.media

    Date : le 16 décembre 2017

    Horaires : 15h00-19h00

    Lieu : Paris 

    L’amitié germano-ottomane exposée à l’Ambassade de Turquie à Berlin à travers les photographies du sultan Abdülhamid II

    Type de l’événement : Exposition de photographies sur l’histoire des relations germano-ottomanes à travers des photographies

    Date : 29 novembre-22 décembre

    Lieu : Ambassade de Turquie à Berlin

    La 5ème édition du Halal Expo se déroule à Istanbul

    Type de l’événement : La 5ème édition du Halal Expo 

    Date : 23-25 novembre 

    Lieu : Centre de Congrès Lütfi Kırdar à Istanbul 

    Istanbul accueillera la plus grande exposition dédiée aux inventions du génie italien Leonardo Da Vinci

    Type de l’événement : Exposition dédiée aux inventions de Leonardo Da Vinci

    Date : 14 décembre 2017- 7 avril 2018

    Lieu : Musée İstanbul UNIQ 

    Le pianiste turcophile Stéphane Blet donne un concert à Antalya

    Nom de l’événement : Concert de Stéphane Blet au 18e Festival International de Piano d’Antalya 

    Date : le 4 novembre 2017

    Horaire : 20h30

    Lieu : Antalya AKM, Salle Aspendoos 

                
  • https://www.redaction.media/wp-content/themes/v2

    Red'Action