FLASH INFO :

Démantèlement des navires en cours dans les eaux turques

TURQUIE / ENVIRONNEMENT - Les navires abandonnés dans les eaux turques, ou les « bateaux fantômes » comme les pêcheurs les ont appelés, seront bientôt démantelés.


Il y a 114 navires abandonnés dans les zones territoriales de la dans la mer de , la mer et la . Les experts ont averti que ces navires posent un grand risque pour l’ et la santé publique, ce qui a conduit les autorités à les retirer des eaux.

Suite à une récente modification de la loi sur les ports turcs, autorisant le ministère turc des , des Affaires maritimes et des Communications à sauver ces navires, il a été initialement décidé que 25 navires devaient être démantelés en priorité.

L’un de ces navires est «  », un cargo qui naviguait sous le drapeau cambodgien. Le navire a été saisi en 2015 en raison des dettes de son propriétaire et a attendu devant le point d’ancrage Ahırkapı d’Istanbul pendant deux sans équipage. En février 2017, il s’est échoué sur la côte de Zeytinburnu en raison de violentes tempêtes. Le navire a été mis en vente lors d’une vente aux enchères le 10 mai pour être démantelé et mis au rebut. La société de construction navale Marsis, qui a remporté l’appel d’offres, a commencé le démantèlement du navire de 65 mètres de long et neuf mètres de large le 24 mai.

Ali Tamer Sukes, un représentant de l’entreprise, a déclaré au quotidien Hürriyet le 31 mai que le transport du navire vers un chantier naval était « risqué », raison pour laquelle ils avaient commencé à démanteler le navire sur la rive.

«Les navires qui se sont échoués, comme « Tallas » ou ceux qui ont été submergés [dans l’eau], sont tellement endommagés qu’ils ne peuvent plus être transportés. Ces navires peuvent couler en essayant de les transférer au chantier naval. C’est pourquoi nous démontons le navire sur la rive « , a déclaré Sukes.

Le représentant de l’entreprise a déclaré que le démantèlement de « Tallas » serait achevé dans 45 jours. « Nous avons pris des mesures de sécurité environnementale pour le démantèlement du navire. Plus tard, nous avons nettoyé l’intérieur du navire et séparé les matériaux utilisés dans le navire. Maintenant, nous le démantelons d’une manière qui sera acceptée par les usines de recyclage « , a-t-il dit.

« MİNA-I » est un autre navire qui va bientôt partager le même destin que « Tallas ». Le navire de 78 mètres de long, portant un drapeau turc, s’est échoué au port de Maltepe à Istanbul en novembre 2016. « MİNA-I » sera vendu aux enchères le 4 juin, avant le démantèlement du navire.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action