FLASH INFO :

Moins de mariages, plus de divorces en Turquie en 2018

STATISTIQUES - Le nombre de couples mariés en Turquie a diminué de 2,9% en 2018 par rapport à l’année précédente, tandis que le nombre de divorcés a augmenté de 10,9% depuis 2017, selon les données publiées par l’Institut turc des Statistiques (TÜİK) le 1er mars.


Le nombre de couples qui se sont mariés l’année dernière était de 553 202, a déclaré TÜİK, tout en révélant un nombre de couples divorcés de 142 448 la même année.

La province ayant le taux brut de le plus élevé – le nombre de mariages pour 1 000 habitants – était la province du sud-est de , avec une moyenne de 8,55 pour 1 000 habitants en 2018. était suivie par la province d’Adıyaman avec 8,29 pour 1 000 habitants et la province d’Aksaray en centrale d’Aksaray avec 8,05 pour 1 000 habitants.

La province avec le plus faible taux brut de mariage était la province de Gümüşhane au bord de la mer Noire, avec 4,43 pour 1 000 habitants. Gümüşhane était suivie de deux autres provinces de la mer Noire : Bayburt avec 4,91 pour 1 000 habitants et Kastamonu avec 5,13 pour 1 000 habitants.

La province avec le taux de le plus élevé était la province égéenne d’İzmir avec 2,79 pour 1 000 habitants en 2018. Elle était suivie par la province égéenne de avec 2,77 pour 1 000 habitants et la province méditerranéenne d’ avec 2,69 pour 1 000 habitants.

La province où le taux brut de divorce est le plus faible est la province de Hakkari, dans le sud-est du pays, avec une moyenne de 0,16 pour 1 000 habitants. Hakkari était suivie de deux autres provinces du sud-est: Şırnak avec 0,28 pour 1 000 habitants et Siirt avec 0,31 pour 1 000 habitants.

L’âge moyen au premier mariage était de 27,8 ans pour les hommes et de 24,8 ans pour les femmes en 2018.

La différence d’âge au premier mariage entre hommes et femmes était de 3 ans. La province présentant la plus forte différence d’âge au premier mariage était la province de Kars, dans le nord-est du pays, avec 4,5 ans. La province où l’écart d’âge moyen au premier mariage était le plus faible était Kastamonu avec 2,3 ans.

Le nombre d’épouses étrangères était de 22 743 en 2018, soit 4,1% du nombre total d’épouses dans le pays. Les femmes syriennes arrivent en tête de liste, représentant environ 15,7% de tous les mariages dans le pays, suivies par les épouses azerbaïdjanaises avec 13,9% et les épouses allemandes avec 10,9%.

Le nombre d’époux étrangers s’élevait à 4 119 en 2018 et représentait 0,7% du nombre total d’époux étrangers.

Analysés par nationalité, les époux allemands occupaient la première place, représentant 34,1% du total. Les époux allemands étaient suivis d’époux syriens avec 13,1% et autrichiens avec 7,8%.

En 2018, 37,6% des divorces ont eu lieu au cours des cinq premières années de mariage et 20,4% des divorces ont eu lieu dans les mariages d’une durée de 6 à 10 an.

 

Que pensez-vous de cet article ?

621



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action