FLASH INFO :

Le coût des F-35 augmentera de près de 10% après la suspension de la Turquie de leur programme de développement

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Le prix des avions à réaction F-35 augmentera de près de 10% après la décision américaine d’exclure Ankara du programme d’avions de combat, a annoncé jeudi le chef de la présidence des industries de défense (SSB).


Mercredi, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils suspendaient la Turquie du programme des avions à réaction F-35 en raison de son achat des systèmes de défense russes S-400. Ankara avait commandé plus de 100 avions de combat furtifs. Des sociétés de défense turques étaient également associées à la construction de ces avions et fabriquaient certains de leurs composants essentiels.

S’adressant aux journalistes à Ankara, İsmail Demir a déclaré que les autres pays participant au programme des F-35 seraient confrontés à un coût supplémentaire de 7 à 8 millions de dollars par avion et à des retards de livraison dus à la décision américaine.

Demir a déclaré que les entreprises turques évalueraient les moyens de compenser les pertes résultant de l’expulsion de la Turquie, mais a ajouté que les récentes améliorations apportées au secteur porteraient leurs fruits et que le secteur en sortirait plus fort.

Demir a également déclaré que les États-Unis étaient prudents dans les termes qu’ils emploient, optant pour l’utilisation de “suspension” au lieu de “expulsion”, ce dernier pouvant avoir un ensemble de conséquences contractuelles différentes.

“Jusqu’ici, nous avons rempli toutes nos obligations dans le cadre du programme F-35. C’est une décision unilatérale qui n’est incluse dans aucun accord. Nous attendons que la décision soit officialisée”, a-t-il déclaré.

Demir a déclaré que la Turquie continuerait à investir dans le secteur de la défense afin de le développer pour répondre aux besoins du pays en matière de défense sans avoir besoin d’autres nations.

“Notre programme national d’avions de combat se déroule sans aucun problème. Le projet sera accéléré”, a-t-il déclaré, ajoutant que la Turquie évaluerait des solutions de remplacement pour l’avion à réaction F-35.

“Toutes les options sont négociés”, a-t-il souligné.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX