FLASH INFO :

Coronavirus : la Turquie ferme les cafés, théâtres et autres espaces non essentiels

DOSSIER / CORONAVIRUS - Lundi, le ministère turc de l’Intérieur a ordonné la fermeture de tous les cafés, théâtres, gymnases et autres espaces similaires dans le but de stopper la propagation du nouveau coronavirus.


Conformément à l’ordonnance du ministère, tous les cafés, gymnases, théâtres, cinémas, salles de spectacle, salles de concert, salles de mariage, salles de musique, tavernes, salons de narguilé, cafés Internet, tous les types de centres de jeux, parcs d’attractions, piscines, hammams, saunas et spas seront fermés jusqu’à nouvel ordre mardi après midi.

Les centres commerciaux et les restaurants pourront fonctionner normalement car l’interdiction ne comprend pas ces entreprises.

Cette décision est intervenue peu de temps après que la principale autorité religieuse de , la présidence des Affaires religieuses (Diyanet), a annoncé une interdiction nationale des rassemblements de prière, y compris les prières du vendredi, à la suite de l’ de coronavirus.

Les mosquées resteront cependant ouvertes aux personnes qui souhaitent effectuer des prières quotidiennes, a déclaré lundi le chef de Diyanet, Ali Erbaş.

Dimanche, la Turquie a annoncé que le nombre de cas confirmés de coronavirus dans le pays était passé à 18.

Sur les 18 cas, 7 étaient des personnes rentrées de pays européens et 3 des États-Unis, a déclaré le ministre de la Santé Fahrettin .

Le ministre a exhorté tous les citoyens à suivre les protocoles d’auto-quarantaine s’ils se soupçonnent d’avoir contracté le .

La Turquie a fermé ses frontières et interrompu la plupart des vols internationaux alors que la de coronavirus menace le monde. Les autorités ont averti à plusieurs reprises le public de ne pas voyager à l’étranger et, dans ce cas, d’imposer l’auto-isolement pendant 14 jours.

Aucun décès n’a été signalé en Turquie et le gouvernement assure le public que des mesures sont en place tout en recommandant des précautions pour tous.

Il reste difficile d’imposer des quarantaines à tous ceux qui reviennent de l’étranger, mais le gouvernement a réussi à organiser une quarantaine pour un grand groupe qui est revenu d’Arabie saoudite après avoir effectué la Omra.

Des milliers de personnes sont hébergées dans des dortoirs d’étudiants de la capitale et de la ville centrale de Konya en quarantaine. Les dortoirs ont déjà été vidés lorsque la Turquie a annoncé une pause obligatoire pour les universités et les écoles primaires. Le pays a également avancé le dernier jour pour les vols de retour d’ pour les ressortissants turcs du 17 au 15 mars.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action