FLASH INFO :

Coronavirus : La Turquie pourrait commencer à assouplir les restrictions en mars

TURQUIE / SANTÉ - La Turquie pourrait commencer à assouplir certaines restrictions liées au COVID-19 au cours de la seconde moitié du mois de mars, car le nombre quotidien de cas a considérablement diminué au cours des deux derniers mois et la campagne de vaccination a été lancée.


À la lumière de ces développements encourageants, les autorités réfléchissent à présent à la manière de poursuivre les mesures contre le virus pendant le reste de l’année.

La durée des couvre-feux de nuit en semaine pourrait être raccourcie. Le week-end, seuls les couvre-feux de jour pourraient être imposés et les restaurants ainsi que les cafés pourraient rouvrir sous certaines conditions, ont indiqué les autorités.

La Turquie applique le couvre-feu en semaine et le confinement le week-end depuis début décembre 2020.

Le couvre-feu en semaine sont en vigueur de 21h à 5h le lendemain matin tandis que le confinement du weekend durent de 21h le vendredi jusqu’à 5h le lundi.

Actuellement, les restaurants ne sont autorisés à fournir que des services de plats à emporter et de livraison.

Dans le cadre des plans à l’étude, les couvre-feux peuvent commencer à 23 heures les soirs de semaine et les week-ends, il peut y avoir des couvre-feux nocturnes.

Selon les nouvelles règles, les restaurants et les cafés peuvent être autorisés à accepter des clients avec un code HES valide, une application qui suit la contraction du virus COVID-19.

L’arrivée des prochains lots de vaccins contre le coronavirus, l’achèvement des tests de vaccins nouvellement livrés dans les laboratoires locaux et l’élargissement de la portée des vaccinations pour couvrir des groupes plus larges du public ne semblent pas probables avant la seconde moitié de février, ont déclaré des responsables.

Ainsi, l’impact de la campagne de vaccination ne se fera sentir que jusqu’à la seconde quinzaine de mars, selon les responsables.

Ils ont également souligné que le vaccin de COVID-19 développé localement pourrait être mis à disposition à partir de juin.

Si tout se passe comme prévu, certaines des restrictions liées au coronavirus pourraient commencer à être assouplies dans la seconde moitié de mars.

Les responsables ont noté que les cas d’infections avaient déjà diminué de 60 pour cent au cours des deux derniers mois, grâce aux mesures et que les plus grandes provinces du pays avaient constaté une amélioration significative des conditions de la flambée des contaminations en raison de l’immunité de groupe.

Notant que les écoles pourraient également revenir à l’enseignement en classe en mars, les responsables ont ajouté que dans le cadre des mesures assouplies, les hôpitaux pourraient commencer à accepter des patients réguliers et des opérations chirurgicales retardées pourraient être pratiquées.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX