FLASH INFO :

Coronavirus : Une entreprise pharmaceutique turque fait don de médicaments à de nombreux pays du monde

DOSSIER / CORONAVIRUS - Une grande entreprise pharmaceutique turque fait don de médicaments au Kazakhstan, à l’Algérie et à l’Azerbaïdjan pour lutter contre la pandémie de COVID-19.


Vendredi, la principale société pharmaceutique turque Abdi İbrahim a annoncé qu’elle commencerait à fournir des médicaments à certains pays dans le cadre de son soutien international à la crise sanitaire provoquée par les .

Selon un communiqué publié par l’Abdi İbrahim, la société a commencé à faire don d’un total de 100 000 comprimés de phosphate de chloroquine et 7 000 comprimés d’acétylcystéine au pays d’Asie centrale, le Kazakhstan.

La société fournira également 100 000 comprimés de phosphate de chloroquine à l’ et 50 000 comprimés à l’.

« Nous avons immédiatement pris des mesures dans les premiers stades de l’ et commencé le processus d’approvisionnement en matières premières pour notre produit, qui est l’un des médicaments inclus dans le protocole de traitement en  », a déclaré le président de la société, Nezih Barut.

Il a également ajouté que l’entreprise avait également fait don de 1,6 million de comprimés au ministère de la et s’était engagée à faire don de toute sa production si nécessaire jusqu’à la fin de l’année.

« Dans cette période difficile que traverse le monde, nous continuerons à assumer nos responsabilités », a-t-il déclaré.

Abdi İbrahim a décrit cette aide comme un service pour l’humanité, ajoutant que le monde surmontera ces jours difficiles avec un esprit d’unité et de solidarité.

La première société pharmaceutique turque a commencé en tant que pharmacie de quartier en 1912 et a mis en service son usine en 1919.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action