FLASH INFO :

Coronavirus : Les enfants profitent du beau temps en Turquie après des mois de confinement

DOSSIER / CORONAVIRUS - Après avoir passé près de deux mois dans leurs domiciles, les enfants de toute la Turquie ont finalement pu jouer dehors dans le cadre du plan d’Ankara visant à alléger les couvre-feux imposés aux jeunes et aux personnes âgées du pays.


Pour la première fois depuis plusieurs semaines, on a pu entendre dans les rues de la Turquie les rires des enfants dans les parcs mercredi, les familles ayant été autorisées à emmener leurs enfants âgés de 14 ans et moins à l’extérieur pour la première fois depuis qu’Ankara a annoncé un couvre-feu pour les jeunes début avril.

La décision d’autoriser les enfants à sortir entre 11h00 et 15h00 le 13 mai était l’une des nombreuses mesures prises par la Turquie pour le retour à la normale avec la flambée de coronavirus sous contrôle alors que le nombre de nouveaux cas continue de diminuer.

Le gouvernement a initialement imposé un couvre-feu aux personnes âgées du pays, ordonnant à toute personne âgée de 65 ans et plus de rester chez elle. Le couvre-feu a ensuite été étendu aux jeunes de 20 ans et moins, car le nombre de cas de coronavirus a augmenté de façon spectaculaire.

Cependant, de nouvelles infections à travers le pays sont en baisse depuis le 21 avril, ce qui a incité Ankara à assouplir certaines des restrictions imposées à la vie quotidienne. Selon le ministre de la Santé Fahrettin Koca mardi, 1 704 nouveaux patients ont été testés positifs au coronavirus au cours des dernières 24 heures.

Le nombre a marqué une augmentation par rapport aux chiffres de lundi. Cependant, il montre toujours une tendance globale à la baisse du nombre de nouveaux cas. Pendant ce temps, le nombre de personnes qui se sont rétablies du COVID-19 a approché les 100 000 avec 3 109 nouvelles guérisons signalées mardi, car celles qui ont survécu au coronavirus représentent maintenant près de 80% de tous les cas de coronavirus en Turquie.

L’amélioration des perspectives de l’épidémie a incité Ankara à réduire les mesures, même si la Turquie n’a jamais recouru aux mesures draconiennes que l’Europe a dû prendre, malgré des pics spectaculaires dans de nouveaux cas fin mars.

Mais il est encore trop tôt pour se réjouir, affirment les autorités, qui mettent en garde à maintes reprises contre l’interprétation de l’assouplissement des restrictions comme un retour à la vie normale. Quelques heures avant le début de la sortie à l’extérieur pour les enfants, les ministres de la Santé et de l’Éducation ont souhaité que les enfants s’amusent à l’extérieur mais ont exhorté les parents à rester prudents.

Le ministre de l’Éducation, Ziya Selçuk, a averti les parents sur le fait que les enfants devraient passer leur temps à l’extérieur dans les parcs et la nature sans rendre visite à des parents ou rencontrer des amis.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz