FLASH INFO :

Les communautés chrétiennes de Turquie célèbrent Noël dans l’unité et la diversité

TURQUIE / RELIGION - Les églises orthodoxes, catholiques et assyriennes à travers la Turquie ont célébré Noël avec des rituels religieux mardi soir et mercredi.


Différentes ethnies ont célébré la veille et le jour de Noël dans différentes églises, mais les communautés se sont également rendues visite. Des invités turcs ont également assisté aux rituels religieux tandis que des responsables locaux, y compris des maires, ont assisté à la messe dans certaines villes.

Un invité surprise était le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias. Critique de la Turquie, comme le reste du gouvernement grec au cours d’une série de différends, Dendias était l’invité le plus en vue du service religieux du Patriarcat grec orthodoxe Fener à mercredi matin. Le patriarche grec de Fener Bartholomée Ier, dont l’autorité religieuse dans le monde orthodoxe couvre les églises de l’Europe aux États-Unis, a présidé la cérémonie.

Une autre célébration de Noël a eu lieu à l’église Saint-Antoine dans le quartier Beyoğlu d’Istanbul. Les fidèles ont été rejoints par des touristes tandis que les Turcs se sont également rendus à l’église pour voir la messe à l’église sur l’emblématique avenue İstiklal de la ville. Construite par la communauté italienne au XVIIIe siècle, Saint Antoine est la plus grande église catholique romaine de la ville.

Dans la province de Diyarbakır, au sud-est, l’ancienne communauté assyrienne s’est réunie à l’église Meryem Ana [Vierge Marie] Süryani [assyrienne] pour la messe. Allumant des bougies, les fidèles ont prié pour l’unité dans une cérémonie présidée par le révérend Yusuf Akbulut. Avec la congrégation, des représentants de plusieurs organisations de la société civile ont assisté à la messe à l’église dans le quartier historique de Sur, où plusieurs églises ont été touchées par une série d’ terroristes ces dernières années.

Dans la province méridionale de Mersin, où se trouve la ville natale de l’apôtre Paul, Tarsus, l’Église catholique italienne latine a organisé des célébrations de Noël.

À Hatay, une autre province du sud qui abritait historiquement plusieurs religions, la communauté orthodoxe a marqué le jour avec des messes dans les églises des districts d’Antakya et d’Iskenderun.

Le révérend Dimitri Yıldırım, qui a présidé la messe à l’église orthodoxe d’İskenderun, a souhaité que Noël apporte la paix et l’unité en Turquie.

Vœux du président Erdoğan aux 

Le président a souhaité un joyeux Noël à tous les Chrétiens.

L’Office de Communication a fait savoir que le président Erdoğan a publié un message destiné aux citoyens de confession chrétienne à l’occasion de Noël.

« Inspiré par notre vieil héritage, nous accordons une grande importance à ce que nos citoyens vivent librement leur culture, religion et tradition sans faire de distinction en termes d’origine, race, confession et croyance », a déclaré Erdoğan.

Il a précisé percevoir les diversités comme une richesse. « Nous progressons en sachant que la tolérance, le respect et la justice constituent la base de notre union et solidarité. Nous préservons notre détermination à construire un avenir commun en toute paix sur cette géographie », a souligné le président turc.

Le message se poursuit en ces termes : « Je souhaite que la fête de Noël célébrée selon leur croyance par nos citoyens chrétiens de différentes confessions, traditions et églises, contribue au développement de la solidarité et de la tolérance. Je souhaite également un joyeux Noël à nos citoyens ainsi qu’à tous les Chrétiens du monde. »

Que pensez-vous de cet article ?

6



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action