FLASH INFO :

Un combattant kurde aide un terroriste arrêté des YPG près de Djenderes

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Une photo montrant un combattant kurde de l’Armée syrienne libre (ASL) aidant un terroriste arrêté des Unités de protection du peuple (YPG) affiliées au PKK lors de l’opération Rameau d’Olivier dans le nord-ouest syrien d’Afrin a fait la une des médias turcs.


La photo, partagée par la division Hamza de l’ mardi, a montré un combattant de la brigade des Faucons , donnant de l’eau à un combattant kurde arrêté, combattant aux côtés des rangs des près de la ville de .

Il a également montré comment les populations locales se retournent les unes contre les autres en raison des objectifs et des intérêts des puissances étrangères, qui n’ont aucun lien ethnique, religieux ou culturel avec la région.

La brigade, qui a été formée par la division Hamza, comprend 400 combattants kurdes d’Azaz et 200 éléments arabes, également connus sous le nom de « bérets rouges ». La brigade a été spécifiquement entraînée par les (TSK) pour la guerre urbaine.

Alors que le et son affilié syrien, le Parti de l’Union démocratique (), affirment défendre les droits des Kurdes, les habitants du nord-ouest de la Syrie affirment souffrir d’oppression politique, de recrutement forcé, de délocalisation et d’expropriation.

Malgré les objections de leur allié de l’OTAN, la et des groupes locaux, les États-Unis continuent de soutenir les Forces démocratiques syriennes (), dominées par les YPG.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action