FLASH INFO :

La cigarette électronique : pas si innocente que cela ?

TURQUIE / SANTÉ - A l’heure où l’ersatz moderne à la nicotine a le vent en poupe, les résultats d’une étude américaine étiole ce produit substitutif : il serait également cancérigène.


C’est du moins ce que prétend le professeur Moon-Shong Tang et son équipe au terme des premiers résultats de son étude. 

Cette dernière consistait à faire vapoter des rongeurs sur une durée équivalente à 10 ans d’existence humaine. Au terme de ce délai, des dommages auraient été constatés sur l’ADN des cellules du poumon, du cœur et de la vessie de ces cobayes. De même, les cellules humaines exposées de la même manière auraient subi des mutations tumorales plus importantes.

Ces résultats sont d’autant plus préoccupants qu’on constate une consommation accrue de l’ordre de 900% de ce substitut nicotinique auprès des lycéens nord-américains.

Néanmoins, il est impossible à l’heure actuelle de savoir si la cigarette électronique aura un impact positif ou négatif selon les chercheurs.

De plus, l’étude est à son début car elle ne concerne pas l’être humain actuellement.

La vente de cigarettes électroniques reste cependant interdite en Turquie. Néanmoins, sur le terrain, on constate de jour en jour un engouement pour ce nouveau « gadget ».

La multiplicité des études et le temps sauront apporter des réponses plus précises.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX