FLASH INFO :

Chypre : tensions au sujet du forage d’exploration gazière et pétrolière dans la Méditerranée

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le ministère turc des Affaires étrangères a averti les États-Unis, Israël, la Grèce et l’Égypte de leur soutien aux efforts de Chypre pour forer au large de la Méditerranée le pétrole et le gaz offshore, affirmant que les Chypriotes turcs devraient bénéficier des ressources naturelles de l’île.


Aksoy a accusé le gouvernement chypriote grec de ne pas tenir compte des droits inaliénables des Chypriotes turcs sur les ressources naturelles.

« Nous recommandons que les représentants de ces pays ne dépassent pas les limites », a déclaré le porte-parole du ministère turc Hami Aksoy.

« La Turquie ne pouvait pas accepter que la République grecque-chypriote ignore les droits de la communauté turque », a déclaré Aksoy aux médias.

Seule la Turquie reconnaît l’État chypriote turc sur le tiers nord de l’île méditerranéenne.

La Turquie a bloqué les forages dans les eaux chypriotes tandis que l’administration chypriote grecque considère que la richesse potentielle est un moyen de rapprocher les Chypriotes turcs de la négociation d’une solution au conflit qui divise Chypre depuis 1974.

« Notre pays est déterminé à continuer de défendre les droits et les intérêts des Chypriotes turcs et à soutenir la partie chypriote turque », a déclaré Aksoy.

La semaine dernière, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a déclaré que les Chypriotes turcs n’accepteraient l’égalité politique que sur l’île.

« Les Chypriotes grecs doivent cesser d’agir comme les seuls propriétaires de Chypre. Le fait que les deux côtés de l’île soient politiquement égaux ne changera jamais », a tweeté Çavuşoğlu.

La semaine dernière, lors d’une conférence régionale à Nicosie, l’ambassadeur israélien à Chypre, Sammy Ravel, a déclaré qu’il « espérait que la force militaire ne soit pas nécessaire contre les provocations turques », selon l’agence de presse CNA.

L’ambassadeur d’, Mai Taha Mohammed Khalil, a ajouté : « Nous espérons que nous n’atteindrons pas le stade où nous devrons utiliser l’armée dans la région ».

L’ambassadrice américaine à Nicosie, Kathleen Doherty, a également réaffirmé la position de Washington sur le d’exploration au gaz naturel et les droits de Chypre. Elle a ajouté que « le comportement de la Turquie était inacceptable».

Les ont imposé cette semaine des à la Turquie pour la détention de deux du , accusé d’espionnage.

L’ambassadeur de Grèce, Elias Fotopoulos, a déclaré qu’ restait optimiste quant à l’issue positive des négociations de paix sur Chypre. La bonne volonté durera tant que la Turquie fera preuve de la volonté nécessaire.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action