FLASH INFO :

La Chine ferme temporairement son consulat à İzmir

TURQUIE / INTERNATIONAL - L’ambassade de Chine en Turquie a annoncé la fermeture du consulat général du pays à Izmir le 28 février en raison d’arrangements généraux concernant les activités consulaires.


Cette décision intervient au milieu d’un conflit entre Ankara et Pékin sur le problème ouïghour, dans lequel la Turquie a sévèrement reproché au gouvernement chinois d’avoir assimilé la minorité turque musulmane.

L’annonce de la fermeture du consulat général, qui existe dans le pays depuis 2015, a été faite par une déclaration écrite publiée sur le site web de l’ambassade de Chine à Ankara le 28 février.

“La partie chinoise a décidé de fermer temporairement son consulat général à Izmir à compter du 28 février 2019 dans le cadre d’arrangements généraux concernant ses ambassades et consulats à l’étranger”, lit-on dans le communiqué. Il a indiqué que la décision avait été prise en raison de différents paramètres tels que l’efficacité et l’intégration de ses ressources.

« La partie chinoise a notifié au gouvernement turc sa décision de fermer temporairement son consulat général à Izmir. Les Turcs ont compris cette situation avec compréhension », a-t-il ajouté.

Il n’a pas indiqué si cette décision avait été prise à la suite des critiques sévères de la Turquie à l’encontre de la politique du gouvernement chinois à l’égard des Turcs Ouïghours.

Les relations entre les deux pays étaient tendues après que la Turquie a durement critiqué la Chine pour imposer des restrictions aux Turcs Ouïghours dans une déclaration écrite du 9 février : “Ce n’est plus un secret que plus d’un million de Turcs Ouïghours subissant des arrestations arbitraires sont soumis à des actes de torture et au lavage de cerveau politique dans les camps d’internement et les prisons. Les Ouïghours qui ne sont pas détenus dans ces camps sont soumis à une forte pression. “

La déclaration de l’ambassade a mis en évidence le rôle positif joué par le consulat général dans le développement des liens entre la Chine et la région d’Izmir depuis son ouverture en 2015.

La décision de fermer le consulat général a déçu les groupes d’entreprises et les associations professionnelles d’Izmir. Dans une déclaration écrite, ces associations ont appelé le gouvernement chinois à ne pas fermer le consulat général.

« Vu la place de notre ville dans le projet ‘la Ceinture et la Route’ et à un moment où les liens entre Izmir et la Chine devraient se développer, la fermeture du consulat général avec lequel nous coopérons nous a profondément attristés », lit-on dans leur communiqué.

Le volume des échanges entre la Turquie et la Chine a atteint 23 milliards de dollars et la contribution d’İzmir à ce volume est d’environ 850 millions de dollars, a indiqué le communiqué.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz