FLASH INFO :

Le « chaton en chef » du télévangéliste turc Adnan Oktar parmi les détenus

TURQUIE / SOCIÉTÉ - Une femme surnommée par le télévangéliste Adnan Oktar comme son « chaton en chef » fait partie des dizaines de fidèles de son « culte » qui ont été arrêtés, ont indiqué des sources policières au quotidien turc Hürriyet.


La police turque a lancé une opération le 11 juillet pour détenir Oktar dans sa villa à et 234 de ses fidèles, dont 106 femmes, dans quatre provinces.

Oktar diffuse des émissions de talk show sur sa chaîne de télévision, A9, sur laquelle il discute des valeurs islamiques, parfois en compagnie de danses avec des jeunes femmes qu’il appelle « » et de chansons avec des jeunes hommes, qu’il appelle ses « lions ».

Après des plaintes pénales déposées par plusieurs plaignants âgés de 11 à 40 ans, les procureurs ont accusé Oktar et ses partisans de 31 crimes, y compris l’espionnage, l’abus sexuel de mineurs et le chantage.

Des sources policières ont déclaré que 171 partisans d’Oktar avaient été arrêtés le 11 juillet et 63 sont toujours en liberté le 12 juillet.

Alors que le « bras droit » d’Oktar, Tarkan Yavaş, a échappé au raid de la police, son « chaton en chef » a été arrêtée.

« Avec le sens de ma vie, mon seul amour et mes plus chers, nous nous sommes rencontrés autour d’une table d’iftar qui me rappelait le paradis », avait écrit Ürer dans un récent tweet.

« Oktar a toujours essayé d’éloigner les filles de leurs familles, semant des graines d’hostilité avec leurs parents. Il voulait qu’ils soient convaincus qu’ils ne pourraient jamais retourner dans leur famille », a déclaré un plaignant, identifié seulement comme H.U., à un procureur.

« Personne dans le groupe n’a pu rencontrer quelqu’un tout seul à l’extérieur. Il y avait toujours au moins deux autres témoins du groupe. Les filles soupçonnées de prendre la fuite étaient transportées dans les voitures blindées d’Oktar alors qu’une autre voiture pleine de ‘frères armés’ les suivaient », a-t-il ajouté.

Après le raid du 11 juillet, les autorités turques ont saisi les biens d’Oktar, et tous les suspects ont été envoyés à l’ pour un contrôle médical, y compris pour les maladies sexuellement transmissibles.

Ceylan Özgül, une ancienne disciple d’Oktar, avait déclaré à l’agence Anadolu du 11 juillet que « cette organisation est pleine de saleté à l’intérieur. Les enfants âgés de 7 à 17 ans sont victimes d’. Certaines filles ont été violées à plusieurs reprises ».

Des gens se sont rassemblés devant l’hôpital Haseki et ont été entendus en train de huer et de se moquer d’Oktar alors qu’il était escorté par la police pour des examens médicaux.

« Hey, pourquoi n’appelez-vous pas vos chatons pour les aider ? », demanda sarcastiquement un passant à Oktar.

Oktar sourit amèrement, puis se tourna vers les journalistes pour blâmer l’« Etat profond britannique» du raid, avant que les policiers ne le réduisent au silence en mettant leurs mains sur sa bouche.

En février, l’organisme de surveillance de la télévision turque a suspendu une émission de télévision diffusée par Oktar qui mêlait discussion théologique et danse, affirmant que cela violait l’égalité des sexes et les droits des femmes.

En 2006, Oktar a écrit « l’Atlas de la création » sous son pseudonyme Harun Yahya, affirmant que la théorie de l’évolution de Darwin est à l’origine du mondial. Il a écrit plus de 300 , traduits en 73 langues, indique sa chaîne sur son site internet.

 

Que pensez-vous de cet article ?

321


NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action