FLASH INFO :

Célébration du 45e anniversaire de l’opération de paix à Chypre

CÉLÉBRATIONS - Les célébrations du 45e anniversaire de l’opération de paix à Chypre ont commencé hier, le vendredi 19 juillet. A cette occasion, le ministère de la Défense turc a publié une vidéo détaillant les événements, avec des faits historiques et des éléments visuels à l’appui.


Les célébrations du 45e anniversaire de l’opération de paix à ont commencé hier, le vendredi 19 juillet. A cette occasion, le ministère de la turc a publié une vidéo détaillant les événements, avec des faits historiques et des éléments visuels à l’appui.

Partageant la vidéo sur son compte Twitter, le ministère a déclaré: « Nous commémorons avec miséricorde et gratitude tous les martyrs et anciens combattants héroïques qui ont instauré la paix à Chypre il y a 45 ans, et atténué la douleur de nos frères ».

La vidéo commence par des images illustrant les souffrances des Chypriotes turcs de l’époque et se poursuit par l’opération lancée le 20 juillet 1974. Résumant sa mission de maintien de la paix, la vidéo se conclut par la phrase : « En l’honneur de sa 45ème année, avec la fierté d’avoir assuré une unité, une paix et une stabilité durable ». Le 20 juillet, les Chypriotes turcs célèbrent la Journée de la paix et de la liberté. Des célébrations ont commencé vendredi dans le nord de Chypre. Dans le cadre des célébrations de cet anniversaire, les anciens combattants du jour se sont réunis dans le pays, tandis qu’un hommage a également été rendu à Nicosie au Premier ministre turc de l’époque, Bülent Ecevit.

Des représentants turcs, dont le ministre adjoint de la et du , Serdar Çam, et de la République Turque de (RTCN), dont le Premier ministre Ersin Tatar, ont assisté à la .

« La RTCN poursuit à la fois ses efforts de développement et ses efforts pour maintenir une paix permanente sur l’île, conformément à votre principe « Paix chez soi, paix dans le monde » », a écrit Mustafa Akıncı, président de la RTCN, dans le livre commémoratif.

« Le peuple turc et la République turque soutiendront toujours, comme ils l’ont fait jusqu’à présent, les Chypriotes turcs, propriétaires égaux de l’île, qui méritent de maintenir librement leur existence sur l’île et qui font partie intégrante de notre peuple », a écrit le vice président Oktay sur le livre.

Dans le même temps, des milliers de personnes ont assisté à une prière de l’aube dans le nord de Chypre pour marquer le 45e anniversaire de l’opération de paix.

Le Premier ministre de la RTCN, Ersin Tatar, et les anciens combattants de l’opération de paix de 1974, ainsi qu’un grand nombre de personnes se sont ainsi rassemblées sur une plage du nord de Chypre, où les forces turques sont entrées sur l’île le jour de l’opération.

« Nous sommes réunis ici pour célébrer la liberté et la paix instaurées à l’aube du 20 juillet et pour commémorer les personnes qui ont sacrifié leur vie et qui ont souffert pour cette cause », a déclaré Fevzi Tanpınar, président du comité d’organisation de Dawn Vigil.

« N’oubliez jamais que votre destin dépendra toujours de notre destin sur cette île. Notez que nos libertés sont inextricablement liées à votre liberté. N’oubliez jamais que la paix est le seul moyen de vivre en bon voisinage sur cette île », a déclaré Tanpınar, s’adressant à la partie chypriote grecque.

Le porte-parole du président Ibrahim Kalın a commémoré cet anniversaire dans un message sur Twitter, affirmant que la resterait toujours aux côtés des Chypriotes turcs et protégerait leurs « droits inaliénables ».

« À l’occasion du 45e anniversaire de l’opération de paix de Chypre, nous nous remémorons avec gratitude nos martyrs et saluons nos anciens combattants avec honneur », a déclaré Kalın.

Le 20 juillet, la Journée de la paix et de la liberté en République turque de Chypre-Nord commémore l’opération de paix menée par la Turquie à Chypre, une intervention militaire de grande ampleur visant à protéger les Chypriotes turcs des violences qui ont frappé l’île en 1974.

En 1974, à la suite d’un coup d’État visant à l’annexion de Chypre par la Grèce, avait du intervenir en tant que puissance garante. La RTCN avait ensuite été fondée en 1983.

Les décennies qui ont suivi ont vu plusieurs tentatives de résolution du conflit, toutes se soldant par un échec. Le dernier en date, organisé avec la participation des pays garants – la Turquie, la Grèce et le Royaume-Uni – s’est achevé en 2017 en Suisse.

En 2004, lors de deux référendums, un plan du Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, avait été accepté par les Chypriotes turcs mais rejeté par les Chypriotes grecs.

Les discussions avait alors porté sur un modèle fédéral fondé sur l’égalité des parties turque et chypriote grecque, mais le rejet d’une telle solution par les Chypriotes grecs avait conduit à l’émergence d’autres modèles.

Dans un récent, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a également déclaré que de « nouvelles idées » pourraient être nécessaires pour une solution durable sur l’île.

Cette opération, qui fut la première opération militaire turque à l’étranger depuis la proclamation de la République, faisait suite à deux décennies de violence intercommunautaire au cours de laquelle des Chypriotes turcs avaient été pris pour cibles par les milices pro-indépendance chypriotes grecques sous le régime colonial britannique. Après l’indépendance, les Chypriotes turcs furent confinés dans des enclaves, à partir de 1963, pour se protéger contre les milices grecques.

Chypre est restée divisée depuis 1974; la dernière tentative de réunification de cette île méditerranéenne s’est soldée par un échec en 2017 après deux ans de négociations.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action