FLASH INFO :

Çavuşoğlu : Les relations avec la Russie ne sont pas une alternative aux relations avec les États-Unis et l’UE

TURQUIE / INTERNATIONAL - Les États-Unis devraient abandonner leur langage menaçant. S’ils adoptent une attitude de « je ferai comme je veux » comme dans les films de cow-boy, ils devront faire face à notre réaction, a déclaré Çavuşoğlu.


Les relations de la Turquie avec la ne sont pas une alternative aux relations avec les États-Unis et l’, a déclaré mardi le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue lituanien Linas Linkevicius, M. Çavuşoğlu a évoqué la détérioration des relations entre la Turquie et les .

S’agissant de la question du blocage de la livraison d’avions à réaction F-35 à la Turquie, M. Çavuşoğlu a réaffirmé que la Turquie était un partenaire du projet et qu’elle était soutenue par le droit .

« Les États-Unis qui disent : ‘N’achetez pas le système de défense ’ garantissent que nous recevrons les ? », a demandé Çavuşoğlu.

La Russie commencera à livrer son système de défense antimissile avancé S-400 à la Turquie en 2019, a déclaré l’exportateur russe Rosoboronexport.

La Turquie et les États-Unis vivent actuellement des relations difficiles après l’imposition par Washington de sanctions contre le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu et le ministre de la Justice Abdülhamit Gül pour ne pas avoir libéré le pasteur américain Andrew Brunson.

Les sanctions ont été suivies par les déclarations du président américain Donald Trump, qui a augmenté les droits de douane sur les importations turques, auxquelles la Turquie a répondu en imposant des droits de douane sur plusieurs produits d’origine américaine, y compris l’alcool, le et les voitures.

Plus tôt, M. Çavuşoğlu est arrivé à Vilnius, capitale de la Lituanie, pour une visite officielle et a rencontré la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaite.

« Lors de notre rencontre avec la présidente de la République de Lituanie, Dalia Grybauskaite, nous lui avons transmis les meilleurs vœux et félicitations du Président Erdoğan à l’occasion du centenaire de la de l’État lituanien », a déclaré Çavuşoğlu sur .

Toujours sur Twitter, il a annoncé la signature de « l’accord Turquie-Lituanie sur la promotion et la protection réciproques des investissements ».

« Nous apprécions le soutien de la Lituanie au processus d’adhésion de la Turquie à l’UE », a ajouté M. Çavuşoğlu.

Sanctions iraniennes

« La Turquie n’est pas l’un des États des États-Unis, la Turquie est un État indépendant. Nous n’avons pas à accepter chaque décision ou action d’un pays contre un autre pays, en particulier lorsqu’elles ne sont pas justes », a déclaré Çavuşoğlu, faisant référence aux sanctions américaines contre l’.

Le président américain Donald Trump s’est retiré d’un accord de 2015 entre l’Iran et les principales puissances mondiales en vertu duquel des sanctions ont été levées en échange de l’acceptation par Téhéran de freiner son programme nucléaire. L’administration Trump a ensuite annoncé des plans unilatéraux pour rétablir les sanctions contre Téhéran.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action