FLASH INFO :

Çavuşoğlu : Les  récentes déclarations des Etats-Unis ne sont pas satisfaisantes pour la Turquie

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Aucune des récentes déclarations des Etats-Unis concernant les plans d’une « armée frontalière » dominée par la branche syrienne du PKK, les Unités de protection du peuple (YPG), n’est satisfaisante pour la Turquie, a déclaré jeudi le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu.


Les commentaires de Çavuşoğlu interviennent après que le Secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, a déclaré mercredi qu’il avait rencontré Çavuşoğlu pour clarifier la question et que les explications avaient été « déformées et mal décrites ».

Cependant, Çavuşoğlu a déclaré jeudi à la chaîne de télévision CNN Türk que la Turquie interviendrait à Afrin et à Manbij pour contrer les YPG et que sa méfiance envers Washington se poursuivait.

Çavuşoğlu a déclaré que les Etats-Unis doivent reprendre les armes fournies au groupe PKK / YPG et mettre fin à sa coopération avec les terroristes.

Les villes syriennes d’Afrin et de Manbij dans le nord de la Syrie sont toutes les deux contrôlées par les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les YPG, le principal partenaire des États-Unis en Syrie.

« Nous ne voudrions pas voir d’alliés là-bas », a déclaré Çavuşoğlu.

Le soutien de Washington aux YPG sous prétexte de combattre le groupe terroriste Daech a mis en colère la Turquie, en particulier après que la coalition dirigée par les Etats-Unis a annoncé qu’elle aiderait à mettre en place une nouvelle force frontalière de 30 000 hommes comprenant les YPG après la défaite de Daech en Irak et en Syrie.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX