FLASH INFO :

Çavuşoğlu fustige le « silence » de certains pays face à la récente attaque du PKK contre des ressortissants turcs

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a déclaré le 15 février à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade d’Ethiopie à Ankara : “Les pays qui disent combattre le terrorisme se taisent ou tentent de détourner la question avec des ‘mais'”.


Le ministre a promis de se venger du PKK après l’exécution des citoyens turcs dans la région de Gara lors de la récente opération Griffes-Aigle 2 de la Turquie le 10 février dans le nord de l’Irak.

La Turquie continuera sans se décourager dans sa lutte contre les organisations terroristes tant dans le pays qu’à l’étranger, a-t-il déclaré.

Il a également annoncé que le pays continuerait à soutenir l’Éthiopie et d’autres pays africains dans leur lutte contre le terrorisme.

« Contrairement à de nombreux pays occidentaux, nous n’avons jamais appliqué deux poids deux mesures et n’avons jamais agi par hypocrisie », a souligné le ministre.

Dans une déclaration séparée, le ministre turc des Affaires étrangères a vivement critiqué les pays occidentaux pour leur « deux poids, deux mesures » et leur « approche sélective » à l’égard du terrorisme.

“Le double standard du monde occidental en matière de terrorisme et son approche sélective du ‘bon terroriste’ et du ‘mauvais terroriste’ e poursuivent”, a déclaré Çavuşoğlu sur Twitter, en utilisant les hashtags #PKKisaHeinousTerroristOrganisation et #PKKExecutesCivilians.

Le 15 février, la Turquie a fait ses adieux aux citoyens enlevés et exécutés par l’organisation terroriste PKK dans la région de Gara, dans le nord de l’Irak.

Une cérémonie militaire a eu lieu pour les citoyens, qui ont été abattus à bout portant dans une grotte où ils ont été retenus pendant un certain temps, dans diverses provinces du pays.

Les cérémonies ont été suivies de prières funéraires pour huit des membres du personnel de sécurité et des civils qui ont été inhumés dans leur ville natale.

Les principaux dirigeants politiques et militaires du pays se sont joints à des milliers de personnes en deuil dans ces provinces pour honorer les victimes.

L’un des citoyens exécutés n’a pas encore été identifié lors d’une autopsie, qui est en cours dans la province orientale de Malatya.

La plupart des citoyens ont été enlevés de force par le groupe terroriste alors qu’ils voyageaient en Turquie.

Les citoyens enlevés ont été déplacés dans divers endroits du nord de l’Irak pendant environ six ans et ont finalement été emmenés dans une prison du PKK dans la région de Gara.

Le ministre de la Défense Hulusi Akar a déclaré plus tôt qu’un total de 48 terroristes du PKK – dont deux hauts responsables – avaient été neutralisés dans le cadre de l’opération militaire turque contre une cachette du PKK à Gara.

Les terroristes du PKK utilisent souvent le nord de l’Irak comme base pour planifier des attaques terroristes transfrontalières contre la Turquie.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz