FLASH INFO :

La Bulgarie déclare avoir reçu de l’aide de la Turquie, de la Chine mais…non de l’UE

DOSSIER / CORONAVIRUS - Le ministre bulgare de la Défense, Krasimir Donchev Karakachanov, a remercié la Turquie pour son aide pendant la pandémie de coronavirus tout en critiquant l’Union européenne pour son manque de soutien.


Karakachanov a déclaré que la avait fourni les matériaux nécessaires dans la lutte contre COVID-19, mais que les pays européens n’avaient pas envoyé « un seul masque ».

« Il s’avère que la seule institution qui travaille au profit des citoyens en Europe n’est pas la bureaucratie européenne qui coûte si cher, mais l’État-nation », a-t-il déclaré, soulignant que l’ avait travaillé à la destruction des États-nations.

« Comme vous pouvez le voir, nous n’avons pour l’instant reçu aucun masque de la part de l’Europe. Nous recevons de l’aide de la , de la Turquie – des pays avec des visions du monde légèrement différentes concernant le rôle de l’Etat et de ses institutions dans le monde », a ajouté Karakachanov.

Soulignant que la crise des coronavirus a montré que les élites de l’UE étaient complètement artificielles et n’agissaient pas, en fait, comme de véritables leaders en Europe, Karakachanov a déclaré que la bureaucratie européenne ne servait que les intérêts de certains cercles, pas des États-nations.

La Bulgarie a acheté 50 000 masques, 100 000 vêtements de protection et 100 000 lunettes de à la Turquie dans le cadre d’un accord entre le président Recep Tayyip Erdoğan et le Premier ministre Boyko Borisov.

Les autorités turques ont déclaré qu’elles étaient prêtes à envoyer 15 000 masques supplémentaires et 85 000 vêtements de protection si nécessaire.

La Bulgarie a également reçu une assistance du Vietnam et de l’ dans le cadre de l’ de coronavirus.

À ce jour, le pays a signalé 163 cas de COVID-19, dont trois mortels.

Le coronavirus, qui est originaire de la ville chinoise de Wuhan, s’est propagé à travers le monde, alors que les pays exhortent les citoyens à rester chez eux pour empêcher la propagation de la mortelle.

Les pays européens ont également été gravement touchés par le , l’ étant devenue le nouvel épicentre de la pandémie avec plus de 53 000 cas et 4 825 décès.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action