FLASH INFO :

Sainte-Sophie a été bien protégée par les Turcs, dit un prêtre grec

TURQUIE / ISLAM - Evangelos Papanikolaou, prêtre de l’église Analipseos à Rafina près d’Athènes, a affirmé que les Turcs avaient protégé de nombreuses églises en Grèce. 


Si les Turcs n’avaient pas protégé Ayasofya, il aura disparu il y a longtemps, a déclaré un orthodoxe.

, le prêtre de l’église d’Analipseos à Rafina près d’Athènes, a souligné dans un discours que les Turcs ont protégé de nombreuses églises en et ne les ont pas fermées.

« Qui pourrait protéger un bâtiment massif comme Sainte-Sophie ? Les Turcs l’ont fait », a-t-il dit, ajoutant que les Turcs n’ont jamais fermé d’églises en Crète mais que de nombreux monastères et églises ont été fermés en Grèce sur ordre d’Othon Ier, faisant référence à un prince catholique bavarois qui a été déclaré roi de Grèce en 1832.

Othon Ier de Grèce a refusé d’adopter l’orthodoxie et est resté hérétique aux yeux de la population grecque.

Papanikolaou a déclaré que les gens pouvaient pratiquer leur sous la domination turque en Grèce.

« C’est pourquoi les gens [byzantins] avaient dit : Je préfère voir le turban turc plutôt que la mitre latine. Je souhaiterais ne voir aucun de ces deux mais si je devais faire un choixx, je préférerais les Turcs », a-t-il déclaré.

La célèbre phrase « Je préférerais voir un turban turc au milieu de la ville (c’est-à-dire Constantinople) que la mitre latine » reflète la souffrance des orthodoxes entre les mains des catholiques à la suite du grand schisme du christianisme le 16 juillet 1054.

Papanikolaou a poursuivi en disant que de nombreux ont visité  Ayasofya avec des vêtements inappropriés alors que c’était un musée, mais qu’à partir de maintenant, ils enlèveront leurs chaussures et porteront des robes longues et des foulards conformément aux règles vestimentaires dans un lieu de culte.

« N’est-ce pas un signe de respect ? », a-t-il demandé avec rhétorique.

« Peut-être que nous devons prendre cela non pas comme une damnation mais comme une correction », a-t-il dit en faisant référence au rétablissement par la du statut d’Ayasofya en tant que mosquée.

Le 24 juillet, les prières du vendredi dans la grande mosquée Ayasofya ont marqué les premiers actes de culte en 86 .

Quelque 350 000 musulmans ont participé à la prière du vendredi à l’intérieur et à l’extérieur de la mosquée historique d’, la plus grande métropole de Turquie.

Le 10 juillet, le Conseil d’Etat annulé un décret de 1934 qui transformait Sainte-Sophie en musée, ouvrant la voie à son utilisation comme mosquée.

Ayasofya a servi d’église pendant 916 ans jusqu’à la conquête d’Istanbul, et de mosquée de 1453 à 1934 – près de 500 ans – et plus récemment de musée pendant 86 ans.

En 1985, pendant son temps en tant que musée, Sainte-Sophie (Ayasofya) a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En plus d’être une mosquée, Sainte-Sophie fait également partie des principales destinations touristiques de la Turquie et restera ouverte aux visiteurs nationaux et étrangers.
 

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action