FLASH INFO :

Après avoir fait le point avec la Turquie, la France appelle à une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la situation syrienne

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - La France a appelé dimanche les autorités turques à propos de la situation en Syrie. « La situation humanitaire se détériore dans plusieurs régions de Syrie », a déclaré Jean-Yves Le Drian, le ministère français des Affaires étrangères.


Depuis hier, les frappes aériennes et les bombardements d’artillerie se multiplient contre les terroristes du , KCK, Daech et le . Cette menace aux frontières turques est considérée comme un plan d’action de défense, envisageant d’éradiquer toutes organisations terroristes visant à déstabiliser la Syrie voire à long terme, la .

Le ministre français des Affaires étrangères, , a effectué dimanche matin un entretien téléphonique avec son homologue turc Mevlüt Çavuşoğlu. Les deux ministres ont discuté de la situation en Syrie, en particulier des évolutions en cours à , et dans la Ghouta orientale, près de .

La France rappelle la nécessité de créer, sur le terrain, les conditions nécessaires à la stabilisation de la Syrie et une solution politique durable, seule option pour garantir la de la Syrie, selon le ministère. Dans le même temps, la France a appelé à l’ouverture immédiate de la Ghouta orientale, « où 400 000 civils assiégés sont dans une situation critique ».

« Compte tenu des récentes évolutions sur le terrain, la France demande une réunion d’urgence du Conseil de sécurité sur la situation en Syrie », a indiqué le ministère.

Le ministre turc des Affaires étrangères Çavuşoğlu s’est exprimé concernant l’appel de la France au Conseil de sécurité des pour une réunion d’urgence au sujet de la situation en Syrie.

Faisant une évaluation à ce sujet, le ministre turc Çavuşoğlu a souligné avoir ressenti lors de son entretien téléphonique avec son homologue français, l’impression que Le Drian voudrait traiter de la dimension humanitaire du sujet.

« Si la France aborde le sujet [opération Rameau d’Olivier] au Conseil de sécurité de l’ONU, elle aura choisi le camp du  », a assuré Mevlüt Çavuşoğlu.

 

Que pensez-vous de cet article ?

62



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action