FLASH INFO :

Turquie : les anti-vaccins gagnent du terrain

TURQUIE / SANTÉ - Le nombre de familles en Turquie qui se disent contre la vaccination est passé à 23 000 en 2017, contre seulement 183 en 2011, selon le responsable de la Société turque de microbiologie clinique et des maladies infectieuses.

Par Cihan Bircan


« Avec le recul de la pensée scientifique, le nombre de personnes croyant aux idées anti-vaccination n’a cessé d’augmenter. Selon les études, le nombre de familles contre la vaccination était de 183 en 2011, de 387 en 2012, de 913 en 2013, de 1 370 en 2014, de 1 091 en 2015, de 11 470 en 2016 et de 23 000 en 2017 », a déclaré le professeur Alpay Azap. 

« Les maladies infectieuses ont conduit à des décès massifs. La vaccination est la méthode la plus efficace dans la prévention de nombreuses maladies infectieuses. Les vaccinations protègent non seulement la personne sur laquelle elles sont utilisées, mais elles protègent également les personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui ne peuvent pas être vaccinées. Les personnes qui n’ont pas développé l’immunité ne contaminent pas les infections par la vaccination, de sorte que la propagation de l’infection dans la société soit empêchée », a déclaré Azap.

Pendant ce temps, Tur Yıldız Biçer, député du Parti républicain du peuple (), a déclaré que le ministère de la « ne faisait pas assez » pour empêcher les gens d’adopter des conduites anti-vaccination.

« Les familles considèrent que c’est un droit personnel de ne pas faire vacciner leur enfant. Mais c’est un problème qui concerne toute la société. Le ministère de la Santé, qui devrait empêcher que cette situation soit légitimée et responsable de la santé de la société, ne fait pas sa part », a déclaré M. Biçer.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action