FLASH INFO :

Altun : « La Turquie n’a pas annulé le projet d’achat des S-400 russes »

TURQUIE / DÉFENSE - Le directeur de la communication de la présidence, Fahrettin Altun, a réfuté vendredi l’annonce d’un quotidien allemand affirmant que la Turquie avait décidé de ne pas acheter les systèmes de défense antimissile S-400 fabriqués en Russie.


Le directeur de la communication de la présidence, Fahrettin Altun, a réfuté vendredi l’annonce d’un quotidien allemand affirmant que la avait décidé de ne pas acheter les systèmes de antimissile fabriqués en .

Julian Röpcke, rédacteur en chef de la rubrique étrangère du quotidien allemand Bild, avait tweeté vendredi un « scoop », annonçant que « selon des sources diplomatiques, n’achètera pas le S-400 à la Russie ». Le journaliste allemand avait par ailleurs ajouté un lien à cette annonce de Bild, intitulé « Erdoğan fabrique un surprenant . »

En réponse à Röpcke, Altun lui a dit que leurs sources « se trompent ».

« Prenez l’information directement de moi : l’achat de la S-400 est une affaire réglée ! », a souligné le responsable turc.

Ce communiqué de Bild intervient sur fond de pression américaine sur la Turquie, afin que cette dernière se retire du projet d’achat des S-400 avec la Russie, d’un montant de 2,5 milliards de dollars. Après de longs efforts pour acheter des systèmes de défense aériens des États-Unis sans succès, avait décidé, en 2017, d’acquérir le S-400 russe.

Les responsables turcs refusent de renoncer au projet d’achat des systèmes russes, ce qui, selon les États-Unis, créerait un risque qui pourrait nuire aux alliés de l’OTAN, bien que le bloc militaire ait précédemment indiqué que cette acquisition était une décision souveraine de la Turquie et ne contredisait pas l’adhésion d’Ankara à l’OTAN.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action