FLASH INFO :

Ali Koç, issu de l’une des familles les plus riches de la Turquie, élu président de Fenerbahçe

TURQUIE / SPORT - Le football turc et le géant Fenerbahçe ont élu le 3 juin un des membres de l’une des dynasties industrielles les plus riches de la Turquie, en tant que nouveau président, mettant fin au règne de deux décennies du très ancien chef Aziz Yıldırım.


L’homme d’affaires Ali Koç, issu d’une prestigieuse dynastie turque, a été élu nouveau président de Fenerbahçe lors d’une victoire écrasante parmi les membres, remportant 16 092 suffrages contre 4 644 à son prédécesseur Aziz Yıldırım, contraint de mettre fin à un mandat de vingt ans.

Le changement au sommet marque un tournant pour le club d’Istanbul, dominé par Yıldırım depuis qu’il est devenu président en 1998.

Dans un congrès tendu, tenu dans un stand spécial érigé sur le terrain du stade de Fenerbahçe, les deux hommes ont accusé  l’autre de “mentir” et ont promis d’injecter des fonds dans le club s’ils étaient élus.

“Je vous félicite”, a déclaré Koç à ses partisans après l’annonce de sa victoire électorale. “Je suis juste la vitrine de ce succès”.

Dans un message de réconciliation après le congrès tendu, il a déclaré : “Nous n’avons pas juré allégeance à qui que ce soit, nous n’en avons pas profité. Nous nous sommes assurés que nous sommes dignes de cette communauté”.

Sous le règne de Yıldırım, arrivé il y a vingt ans, Fenerbahce a remporté à six reprises le Championnat turc, la dernière fois en 2014, et connu quelques épopées marquantes sur la scène européenne. Cette saison, l’équipe a fini deuxième, derrière le grand rival Galatasaray. La section basket a néanmoins remporté l’Euroligue en 2017 chez les messieurs.

La candidature de Koç représente une intervention rare dans la vie publique turque de sa famille, l’une des dynasties industrielles les plus riches du pays.

Le troisième fils de l’ancien président de Koç Group, Rahmi Koc, Ali Koç a promis d’utiliser ses contacts d’affaires pour revigorer le club.

Son frère aîné Mustafa, l’ancien président du groupe Koç, est décédé en 2016. Son autre frère, Ömer, dirige actuellement le groupe.

Le magazine Forbes a estimé cette année que le patriarche de la famille Rahmi Koç avait une fortune de 1,76 milliard de dollars.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX