FLASH INFO :

Akşener : la seule candidate au congrès extraordinaire du Bon Parti

TURQUIE / POLITIQUE - Bien qu’elle ait annoncé qu’elle démissionnerait après de faibles résultats lors des dernières élections, Meral Akşener a été annoncée hier comme la seule candidate pour le prochain congrès extraordinaire du Bon Parti (İP). Suite à sa décision de démissionner face à la pression grandissante, Akşener a été persuadée par des membres du parti, dont Aytun Çıray, Lütfü Türkkan, Ümit Özdağ et Koray Aydın, de participer à la réunion du conseil de la présidence du parti.


Dans une déclaration qu’elle a faite avant de se rendre au conseil de la présidence du parti à , Akşener a dit qu’ils discuteraient en détail des problèmes auxquels son parti est confronté lors du congrès extraordinaire à venir et qu’elle ferait des efforts considérables pour réussir dans les prochaines élections locales.

« Nous discuterons de nos insuffisances et des problèmes que nous ne pouvons résoudre, puis nous ferons de grands efforts pour obtenir des résultats significatifs lors des élections », a déclaré Akşener.

Concernant les élections précédentes, elle a déclaré que s’il y a un problème d’échec, la responsabilité lui appartient en tant que présidente.

L’İP a lutté pour mettre fin aux débats houleux au sein du parti suite aux mauvais résultats des élections du . Akşener a recueilli 7,3% des voix lors des élections présidentielles alors que l’İP a recueilli 9,6% des voix aux élections législatives. L’insatisfaction suscitée par les élections a attisé les tensions au sein du parti, ce qui a entraîné un nombre élevé de démissions du parti.

Ne parvenant pas à gérer le problème, Akşener a appelé à la tenue d’un congrès extraordinaire et a annoncé sa démission suite aux réunions dans la province centrale d’Afyonkarahisar qui visaient à dessiner une nouvelle pour empêcher la dissolution du parti.

Au milieu des discussions pour savoir si elle allait ou non revenir sur sa décision, les partisans d’Akşener de différentes provinces se sont rassemblés devant sa maison samedi pour l’inviter à continuer en tant que leader du parti. Après avoir rencontré un groupe de députés de l’İP, Akşener a déclaré au cours du week-end qu’elle assisterait à la réunion du conseil de la présidence du parti et a demandé à ses partisans de rentrer chez eux.

L’İP a été fondé en 2017 par des dissidents, dirigés par Akşener, du Parti d’action nationaliste (). Après les élections du 1er novembre 2015, où le a franchi à peine le seuil des 10% d’élections nationales et a perdu la moitié de ses députés par aux élections du 7 juin 2015. Akşener, le vice-président du parti à l’époque, Ümit Özdağ, et un certain nombre d’autres députés ont appelé le président du MHP, Devlet , à démissionner. Après avoir échoué à renverser à la suite d’un processus judiciaire houleux, ils ont quitté le parti en 2016 pour former leur propre parti.

Lors de la création de l’İP, Akşener a affirmé qu’elle était une forte opposante au président Recep Tayyip Erdoğan lors des élections et a promis de provoquer un changement, en embrassant les électeurs de tous les horizons politiques. Pourtant, les différents discours utilisés par Akşener pendant la période précédant les dernières élections ont créé une confusion quant à la position idéologique du parti. Les résultats des élections ont indiqué qu’elle n’a pas répondu aux attentes des citoyens.

Les incidents récents englobant l’İP ont montré que leur échec aux élections a créé de profondes fissures au sein du parti.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action