FLASH INFO :

Akay : la commission de l’ONU en Turquie considère le prince saoudien comme le responsable du meurtre de Khashoggi

AFFAIRE KHASHOGGI - Les membres de la commission des Nations Unies, chargée d’enquêter sur l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi considèrent le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane comme le « responsable principal » du meurtre, a annoncé le 1er février l’un des principaux collaborateurs du président turc.


Yasin Aktay, conseiller du président Recep Tayyip Erdoğan au sein du parti au pouvoir en , a déclaré : « La commission des considère le prince héritier comme le principal responsable du meurtre de . Ils écouteront les enregistrements audio du meurtre ».

Agnès Callamard, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, a tenu une réunion d’une heure et demie avec Aktay à propos du meurtre de Khashoggi, l’automne dernier, au consulat d’Arabie saoudite à .

Callamard et la délégation qui les accompagnait ont finalisé leurs réunions à Istanbul le 31 janvier et se sont rendus à pour rencontrer des responsables gouvernementaux et des représentants du renseignement.

La responsable des Nations Unies restera en Turquie jusqu’au 2 février.

La semaine dernière, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a déclaré que l’enquête internationale serait menée sous l’autorisation de Callamard et qu’elle « examinerait et évaluerait, du point de vue des droits de l’homme, les circonstances de l’assassinat de Khashoggi ».

Callamard est accompagnée de la baronne Helena Kennedy et du professeur Duarte Nuno Vieira de l’ de Coimbra au Portugal.

Le 30 janvier, la délégation de l’ a examiné le consulat général d’Arabie saoudite à Istanbul, puis s’est entretenu avec İrfan Fidan, procureur en chef de la ville.

Callamard va faire part de ses conclusions et de sa recommandation sur l’enquête sur le meurtre sous forme de rapport à la session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies prévue pour juin.

Khashoggi, collaborateur du , a été tué au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul le 2 octobre.

Après avoir fourni diverses explications contradictoires, Riyad a reconnu qu’il avait été tué à l’intérieur du bâtiment du consulat.

La Turquie a demandé l’extradition des citoyens saoudiens impliqués dans l’assassinat ainsi qu’un compte rendu détaillé de l’assassinat commis à Riyad.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action