FLASH INFO :

Akar : « La Turquie a des plans B et C pour Idlib »

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - La Turquie a des plans alternatifs pour Idlib dans le nord-ouest de la Syrie et poursuivra ses actions comme elle l’a fait avec l’opération Source de Paix, même si ses avertissements ont été ignorés par les partenaires stratégiques, a déclaré le ministre de la Défense Hulusi Akar.


a déclaré au quotidien Hürriyet : « Nous avons demandé à plusieurs reprises à nos partenaires stratégiques de mener une opération antiterroriste commune pour éliminer les terroristes de notre zone frontalière et leur avons dit que nous avions un plan B et C s’ils n’acceptaient pas notre offre ».

Il a ajouté que la avait procédé à l’opération Bouclier de l’Euphrate un mois seulement après la tentative de coup d’État, alors qu’elle n’avait pas non plus hésité à mener les opérations Rameau d’Olivier et Source de Paix.

« C’est un indicateur clair de notre détermination », a-t-il dit, ajoutant que la Turquie n’hésitera pas à mener une autre opération si les forces du régime de Bachar al-Assad ne se retirent pas derrière la ligne des postes d’observation turcs d’ici fin février.

Akar a noté que ce n’était pas une menace mais la dernière option pour parvenir à une solution pacifique dans la région. Il a déclaré que la Turquie ferait « tout ce qui serait nécessaire » si le régime d’Assad tentait d’entraver les renforts militaires des postes d’observation situés dans les zones récemment occupées par le régime.

« Le régime a bombardé aveuglément des innocents, dont des personnes âgées, des femmes et des enfants. Plus d’un million de personnes ont été forcées de fuir vers la frontière turque au cours de l’année écoulée », a déclaré Akar. « Les postes d’observation turcs resteront dans la zone conformément aux accords signés avec la Russie et des renforcements continueront d’avoir lieu. »

Le ministre de la Défense a ajouté que la Turquie utilise des véhicules aériens sans pilote (UAV) armés et non armés pour contrôler en permanence la zone.

Il a également évoqué la campagne de diffamation qui prétend que la Turquie visera les de la région.

« Est-ce même possible? Nous sommes toujours avec nos frères kurdes … De la même manière que Daech ne représente pas l’Islam, le PKK / ne représente pas les Kurdes », a déclaré Akar, soulignant que l’armée turque ne cible que les terroristes du PKK / YPG.

Sept soldats turcs et un entrepreneur civil ont été tués et plusieurs autres blessés dans une du régime à l’ouest de la ville stratégique de Saraqib, qui a été capturée jeudi par les forces du régime après un assaut d’une semaine. Akar a déclaré qu’au moins 76 soldats du régime ont été tués dans des tirs de représailles.

L’année dernière, et Moscou ont convenu à Sotchi de mettre fin aux agressions et de transformer en zone de désescalade, qui devait être surveillée par 12 points d’observation turcs.

Cependant, le régime, les milices soutenues par l’Iran et la Russie ont constamment violé le cessez-le-feu, lançant de fréquentes attaques à l’intérieur de la zone de désescalade. Trois points d’observation dans la région – les points sept, huit et neuf – sont actuellement assiégés par les forces du régime.

Les forces du ont continué d’attaquer Idlib dans le cadre d’une offensive qui a tué 300 civils depuis décembre et déplacé 520 000 personnes.

Plus de 1,5 million de Syriens se sont déplacés près de la frontière turque en raison des attaques intenses de l’année dernière.

La Turquie reste le pays avec le plus de au monde, accueillant plus de 3,7 millions de depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action