FLASH INFO :

ABC News utilise une vidéo de tir au Kentucky pour affirmer que les Turcs «massacrent des Kurdes» en Syrie

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - ABC News est accusé d’avoir diffusé une vidéo prétendant montrer une attaque turque contre des civils dans le nord de la Syrie, dans le cadre de l’opération turque Source de Paix, alors qu’il s’agissait en fait d’une exposition d’armes à feu en 2017 au Kentucky, aux États-Unis.


ABC News est accusé d’avoir diffusé une vidéo prétendant montrer une turque contre des civils dans le nord de la Syrie, dans le cadre de l’opération turque  , alors qu’il s’agissait en fait d’une exposition d’armes à feu en 2017 au Kentucky, aux États-Unis.

La vidéo a d’abord été partagée dimanche sur World News Tonight, où l’animateur Tom Llamas a déclaré: « Cette vidéo, ici même, semble montrer que l’ a bombardé des civils dans une ville frontalière avec la Syrie ».

Cette vidéo a également été rediffusée le lendemain dans l’émission Good Morning America.

Les images choquantes des explosions ont rapidement attiré l’attention sur les réseaux sociaux, mais rapidement, les gens ont commencé à remettre en question l’authenticité de la vidéo.

Wojciech Pawelczyk, utilisateur des réseaux sociaux, a été le premier à exprimer un doute et à souligner des similitudes inquiétantes avec une vidéo d’il y a deux .

Une recherche rapide a révélé que le clip original avait été téléchargé sur YouTube en 2017. Intitulée « Knob Creek night shoot 2017 », la vidéo est celle d’un événement nocturne organisé tous les deux ans et intitulé « Le tir au fusil militaire », qui se tient dans un champ de tir dans la ville de West Point, dans le Kentucky.

Lorsque les deux vidéos sont comparées côte à côte, la version de ABC semble également être modifiée, moins saturée et plus floue.

Depuis, ABC News a présenté des excuses et des corrections, affirmant qu’ils avaient retiré la vidéo en question de leur site et de Youtube « immédiatement après que des questions se soient posées sur son exactitude ».

« ABC News regrette l’erreur », a déclaré la chaîne.

Des efforts similaires en matière de diffamation et de manipulation ont été déployés sur les réseaux sociaux depuis le mois d’août 2016, lorsque la a lancé l’opération Bouclier de l’Euphrate, sa première opération antiterroriste transfrontalière dans le nord de la Syrie visant les terroristes affiliés au , les Unités de protection du peuple (). Les mêmes campagnes mensongères se sont poursuivies au cours de l’opération Rameau d’Olivier, lancée en janvier 2018, ainsi que de l’opération Source de Paix, toujours en cours, lancée le 9 octobre 2019.

Les partisans du PKK et de YPG ont publié d’innombrables photos manipulées et falsifiées du conflit syrien et d’autres catastrophes afin d’induire en erreur la communauté internationale et de nuire à l’image de l’armée turque.

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action