FLASH INFO :

645 suicides empêchés sur les ponts d’Istanbul en trois ans

TURQUIE / SOCIÉTÉ - La police turque a empêché 645 personnes de sauter des ponts à Istanbul au cours des trois dernières années, selon des sources de sécurité.


En 2015, la Direction de la d’ a mis en place une « équipe de négociation », affiliée au département de police, responsable des ponts de la ville et des tentatives de du pont des Martyrs du , du pont Sultan Mehmet et du pont Yavuz Sultan Selim qui relient l’Asie et l’.

Composée de 24 policiers, l’équipe a reçu une formation sur la psychologie, la communication de crise, la persuasion, le langage corporel et le contrôle de la colère.

Au cours des trois dernières années, les membres de l’escouade ont traité un total de 654 individus suicidaires sur les ponts, persuadant avec succès 645 personnes de ne pas tenter de s’enlever la vie.

Mehmet Ali Demir, un membre de l’équipe, a déclaré que leur premier objectif était de connaître la personne qui tente de se suicider.

Demir a déclaré qu’ils ont mis en place une méthode de négociation en conformité avec les informations obtenues grâce à des vérifications des antécédents.

Au cours de sa carrière, Demir a négocié avec un total de 157 personnes. Et il a réussi dans tous ces cas.

Pas de contact physique

« Tout d’abord, nous dispersons les curieux autour de la scène. Nous n’entretenons aucun contact physique avec la personne en cours de négociation pendant une heure et demie », a déclaré Saadettin Çakır, un autre membre de l’équipe, à l’agence Anadolu.

Çakır a aidé avec succès 75 personnes.

Un jeune, qu’il a une fois sauvé du suicide, est venu avec son diplôme universitaire pour le remercier, se souvient Çakır.

« Un étudiant d’ pendait du pont, tenant les rails de sécurité. J’ai remarqué que ses bras étaient fatigués et glissaient progressivement au cours de la négociation », se souvient-il.

« Quand je lui ai demandé : ‘Voulez-vous que je vous tire vers le haut ?’ Il a répondu: » Sauvez-moi, mon frère. A ce moment, je l’ai tiré vers le haut », a déclaré Çakır.

Fikret Erdoğan, un autre policier, a noté que leur but est de déterminer la raison de la tentative de suicide.

Erdoğan a noté qu’ils approchent la personne en fonction du niveau de stress de l’individu.

« Sauver des vies est notre devoir », a-t-il déclaré.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action