FLASH INFO :

2018 : l’année du lancement des mégaprojets en Turquie

ANALYSE - La tradition des investissements dans les mégaprojets devrait se poursuivre dans tout le pays en 2018 avec des projets ambitieux tels que le canal d’Istanbul (Kanal İstanbul), les aéroports, les tunnels et les chemins de fer.

Par Barış Şimşek


Les 15 dernières années ont vu l’achèvement de nombreux projets de grande envergure. La tendance à la construction et à l’exploitation de projets de transport et d’infrastructure se poursuivra en 2018 avec de nouveaux aéroports, des tunnels et d’autres projets de développement d’infrastructures.

Le projet du Grand Tunnel d’Istanbul qui sera construit sur 3 étages

Le ministre turc des Transports, des Affaires maritimes et de la Communication, Ahmet Arslan, a déclaré que 2018 serait une année de dans le domaine des transports. Notant que la première phase du nouvel aéroport d’Istanbul, également connu sous le nom de troisième aéroport, sera achevée et ouverte le 29 octobre 2018, le ministre Arslan a déclaré que l’appel d’offres pour les projets « » et « le Grand Tunnel d’Istanbul sur 3 étages » aura également lieu en 2018.

Le nouvel aéroport d’Istanbul est l’un des plus grands projets d’infrastructure au monde avec un coût d’investissement estimé à 10,5 milliards d’euros.

Les investissements se poursuivront en 2018

Le ministre Arslan a déclaré qu’ils maintiendront leurs investissements l’année prochaine dans le cadre des objectifs de 2023, ainsi que les visions de 2053 et 2071, et que des investissements géants, tels que Kanal Istanbul et le projet Grand Tunnel d’Istanbul sur trois étages, se poursuivront.

Il a également souligné que 2018 sera un tournant important pour la vision de la , et a ajouté que la a déjà pu : développer son réseau ferroviaire à grande vitesse, former un corridor ferroviaire rapide, renouveler les routes existantes, construire une industrie ferroviaire locale qui relie les centres de production et les zones industrielles aux ports, produire localement un national à grande vitesse, renforcer la compétitivité dans le pays avec des centres logistiques et devenir le pays central de la .

Soulignant que le nombre d’opérateurs privés fournissant des services dans les augmentera en 2018, Arslan a déclaré qu’ils transporteraient des passagers et des marchandises sur la ligne de Bakou-Tbilissi-Kars (BTK), l’un des plus importants projets de la Route de la Soie. Il a ajouté qu’ils augmenteront également la quantité de marchandises transportées sur la ligne de BTK en 2018.

La ligne de chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars (BTK), l’un des plus importants projets de la Route de la Soie

Voici quelques exemples de mégaprojets de l’année 2018 :

L’appel d’offres pour le projet « Kanal Istanbul » (Canal d’Istanbul) en 2018

Le canal d’Istanbul transformera complètement le paysage de la métropole

Arslan a déclaré que dans le cadre du projet de préparation et de consultation de Kanal Istanbul, les travaux d’ingénierie se poursuivent et que des corridors alternatifs pour le tracé du projet ont été spécifiés dans la première étape. Arslan a noté que les travaux se poursuivent entre ces corridors, en tenant compte de la vitalité, des effets géologiques et topographiques et des projets d’infrastructure existants des institutions.

Arslan a affirmé qu’après que les études de terrain, y compris la modélisation géotechnique et hydraulique détaillée sont menées sur la zone du projet sélectionné, les préparatifs préliminaires pour les études d’impact environnemental (EIE) se poursuivent également dans ce domaine.

Il a ajouté qu’à cet égard, le puits et la largeur du canal resteront à l’intérieur de la zone sélectionnée, et que le tracé et la section du canal seront finalisés à la suite des travaux de préparation.

Dans le cadre du travail de préparation, Arslan a déclaré que des modèles financiers sont étudiés pour réaliser le projet, tandis que des modèles financiers alternatifs sont également étudiés dans le cadre de modèles de partenariat public-privé (PPP) tels que la construction-exploitation-transfert (CET).

Le ministre Arslan a ajouté qu’après l’achèvement des travaux d’ingénierie au premier trimestre de 2018, suivi de travaux de préparation, y compris des modèles financiers, ils prévoient de lancer un appel d’offres pour la construction du projet.

Construction de nouveaux aéroports

Après son achèvement, le troisième aéroport d’Istanbul sera le cinquième plus grand aéroport du monde.

Arslan a déclaré qu’ils continueraient à développer le secteur aérien, qui s’est transformé de manière impressionnante au cours des 15 dernières années, avec des investissements gigantesques en 2018. « Aujourd’hui, nous avons 55 aéroports actifs, et nous sommes parmi les huit premiers au monde. Nous sommes également parmi les trois premiers en », a poursuivi Arslan. « Notre objectif est d’atteindre 205 millions de passagers d’ici 2018. Nous continuerons à construire de nouveaux aéroports dans ce contexte. »

Arslan a annoncé qu’ils ouvriraient la première étape du nouvel aéroport d’Istanbul, qui desservira 90 millions de passagers, le 29 octobre 2018, ajoutant que la construction de l’aéroport de Rize-Artvin est en cours, tandis que les travaux de construction de nouveaux aéroports pour Karaman, Yozgat, Bayburt-Gümüşhane et seront lancés tout au long de l’année.

Le bureau postal d’État commencera des services de livraison avec des drones

Le PTT fournira ses services de livraison avec des drones

Le ministre Arslan a annoncé vendredi que la Direction générale des Postes et Télégraphes (PTT) lancerait des services de livraison avec des véhicules aériens sans pilote ou drones, en 2018.

Arslan a également indiqué que le ministère a fait un investissement total de 29,5 milliards de turques (7,78 milliards de dollars) et qu’il investira 28,8 milliards de turques en 2018.

Le coût total des 123 projets que le ministère a achevés en 2017 est de 15,9 milliards de livres turques. Les investissements ferroviaires s’élevaient à 8,7 milliards de TL, tandis que ce montant passera à 14,2 milliards de TL en 2018, alors que le ministère travaille à l’expansion du réseau de chemins de fer.

Les investissements maritimes en 2017 se sont élevés à 518 millions de TL, qui seront portés à 717 millions de TL en 2018. Le secteur des communications a reçu 1,2 milliard de TL d’investissements et le ministère continuera d’investir dans ce secteur, tout en augmentant le montant à 1,9 milliard de TL.

Que pensez-vous de cet article ?

141



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action