FLASH INFO :

Turquie : Le patriarche arménien soutient la reconversion de Sainte-Sophie en lieu de culte

TURQUIE / RELIGION - Le patriarche arménien de Turquie, Sahak Mashalyan, a rejoint le débat sur une possible reconversion du musée Sainte-Sophie (Ayasofya en turc) en mosquée, exprimant son soutien à la proposition dans une chaîne de tweets samedi.


Il a déclaré : « Sainte-Sophie devrait être ouverte au culte », ajoutant qu’elle était assez grande à cet effet tout en suggérant un espace pour les Chrétiens. « Que le monde applaudisse notre paix et notre maturité religieuses. Que Sainte-Sophie devienne un symbole de la paix de l’humanité à notre époque. »

Le patriarche Sahak II a en outre déclaré que l’humanité priait pour une telle unité et a donc suggéré de partager le dôme de Sainte-Sophie. « Même si nos croyances sont différentes, ne croyons-nous pas au même Dieu ? », a-t-il écrit.

Ayant été un lieu de culte pour les Chrétiens pendant 1000 ans et pendant 500 autres pour les Musulmans, il a affirmé que Sainte-Sophie pourrait naturellement être transformée en un lieu de culte commun.

« Sainte-Sophie a été construite grâce au travail de 10 000 travailleurs à un coût astronomique », a déclaré Sahak II, soulignant que de nombreuses réparations au cours des 1 500 dernières années visaient à préserver l’édifice emblématique en tant que lieu de culte, pas seulement comme un .

Il a dit que ce serait plus approprié comme lieu de culte où les croyants pourraient se mettre à genoux dans la prière, plutôt que comme un site touristique avec plein de visiteurs.

« Nous n’avons pas le luxe d’un nouveau conflit de croix et de croissant. Le salut du monde est l’alliance de la croix et du croissant. Un tel cadeau de paix au monde convient à la dignité de la République de  », a-t-il conclu. 

Sainte-Sophie, l’un des sites du patrimoine historique et culturel les plus importants du monde, a été construite au VIe siècle à l’époque de l’Empire chrétien byzantin et a servi de siège à l’Église orthodoxe grecque. Elle a été transformée en mosquée impériale après la conquête ottomane d’ en 1453.

L’édifice religieux a été converti en musée en 1935 pendant la période de régime de parti unique strictement laïque en Turquie. Cependant, depuis lors, il y a eu beaucoup de discussions sur sa reconversion en mosquée, la demande du peuple de la restaurer en tant que lieu de culte gagnant du terrain sur les réseaux sociaux.

La question du statut de Sainte-Sophie a récemment provoqué des tensions entre la Turquie et la .

s’est prononcée contre la proposition d’ouvrir Sainte Sophie au culte, mais les autorités turques, y compris le président et le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu, ont déclaré que la décision était une question intérieure de la Turquie et ne concernait pas Athènes.

« La Grèce n’est pas celle qui administre ces terres, elle devrait donc éviter de faire de telles remarques », a déclaré Erdoğan.

Pour sa part, Çavuşoğlu a critiqué la Grèce pour ses commentaires sur la question, car il a déclaré que le gouvernement grec ne devrait pas parler des droits des minorités et des libertés religieuses alors qu’Athènes « viole systématiquement » ces principes.

n’a pas encore partagé de détails sur la réouverture de Sainte-Sophie comme mosquée, mais le gouvernement n’a aucune obligation légale locale ou internationale prétendant interdire une telle décision.

Que pensez-vous de cet article ?

7



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action