FLASH INFO :

Turquie : Des jumeaux siamois recommencent une nouvelle vie après une opération à l’étranger

TURQUIE / SOCIÉTÉ - Un coup de main du président turc Recep Tayyip Erdoğan a réalisé un rêve devenu réalité pour les parents des jumeaux siamois. Les enfants de 2 ans anciennement reliés par la tête ont été opérés au Royaume-Uni et se sont séparés avec succès en janvier. Après un traitement post-chirurgical, les jumeaux ont maintenant hâte de rentrer à la maison.


Derman et Yiğit Evrensel sont nés et ont grandi dans la ville méditerranéenne d’Antalya, où leur famille a tenté sans succès de trouver un traitement pour leur situation. 

Lorsque leur histoire a été publiée par l’Agence nationale Anadolu l’année dernière, Erdoğan est intervenu personnellement compte tenu des moyens limités pour une telle procédure en Turquie, en prenant des dispositions pour que la famille emmène les jumeaux au Royaume-Uni où se trouve un hôpital spécialisé dans l’opération.

Après que les médecins turcs ont contacté leurs homologues de l’hôpital Great Ormond Street de Londres, le couple a été emmené au Royaume-Uni à bord de l’ambulance aérienne du ministère de la Santé l’année dernière.

Après trois interventions chirurgicales par une équipe comprenant deux médecins turcs et le célèbre neurochirurgien Noor ul Owase Jeelani, les jumeaux ont finalement été séparés le 28 janvier. Depuis lors, ils étaient surveillés et suivis à l’hôpital britannique. Ils rentreront en Turquie mercredi.

Le père Ömer Evrensel a déclaré à l’agence Anadolu qu’ils étaient ravis que l’État soit intervenu pour subvenir à l’opération. « Si le président Erdoğan et son épouse Emine Erdoğan n’étaient pas intervenus pour nous aider et sans le ministère de la Santé, nous n’aurions jamais pu les séparer. Notre pays est resté avec nous tout au long de ce processus difficile », a-t-il déclaré mardi à AA.

« Quand je les ai vus séparés, j’ai fondu en larmes. C’était notre seul rêve. Maintenant, ils peuvent jouer, faire ce qu’ils veulent comme les autres enfants », a déclaré Evrensel. Leur mère, Fatma, a déclaré que lorsque les garçons étaient reliés par la tête, ils se heurtaient constamment aux objets. « Je ne pourrais jamais les laisser une seconde, mais je ne pouvais pas non plus les étreindre ou les bercer. Je suis ravie que leur agonie soit terminée », a-t-elle déclaré.

Erdoğan a déclaré lundi que la Turquie couvrirait le coût de la chirurgie et du traitement des jumeaux, mais les médecins opérant les jumeaux et un homme d’affaires turc vivant au Royaume-Uni ont accepté de prêter de l’argent de leurs propres poches pour l’opération après avoir entendu parler de la mobilisation de la Turquie pour leur rétablissement. 
 

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX