FLASH INFO :

Coronavirus : les ressortissants turcs venant d’Europe seront placés en quarantaine en Turquie

DOSSIER / CORONAVIRUS - La Turquie continue de mettre à jour son plan d’urgence contre le coronavirus à mesure que de nouveaux cas sont signalés. Les ressortissants turcs qui viennent d’Europe seront placés en quarantaine, tandis que les prières de masse dans les mosquées ont été interdites lundi.


Alors que le nombre de cas confirmés de coronavirus en Turquie est passé à 18 lundi, le pays a imposé de nouvelles mesures dans la lutte contre l’épidémie meurtrière. Les autorités ont annoncé que des dortoirs d’étudiants à étaient évacués pour accueillir les personnes revenant de pays européens touchés par le coronavirus. Les voyageurs y seront mis en quarantaine pendant 14 jours.

La Présidence de l’autorité religieuse du pays (DİB), quant à elle, a annoncé l’interdiction des rassemblements de masse et des prières dans les mosquées, exhortant les gens à prier chez eux.

Le gouvernorat d’Istanbul a déclaré dans un communiqué que les arrivant d’, d’Espagne, de France, d’Autriche, de Norvège, du Danemark, de Suède, de Belgique et des Pays-Bas seront embarqués dans trois grands dortoirs de la ville, tandis que les étudiants de ces dortoirs seront réinstallés ailleurs. Les missions diplomatiques dans ces pays exigeront le retour des avant minuit mardi. Ils seront ensuite placés en quarantaine sous la supervision du ministère de la .

L’ambassadeur de Turquie à Paris, İsmail Hakkı Musa, a déclaré à la chaîne de télévision turque NTV qu’ils avaient reçu des appels d’environ 300 citoyens turcs cherchant à rentrer en Turquie ces derniers jours et qu’ils organisaient leur évacuation. L’ambassadeur Ali Kemal Aydın à Berlin a déclaré que « quelques milliers » de ressortissants turcs seraient rapatriés en Turquie d’ici mardi.

La Turquie a fermé ses frontières et interrompu la plupart des vols internationaux alors que la pandémie de coronavirus menace le monde. Les autorités gouvernementales ont averti à plusieurs reprises le public de ne pas voyager à l’étranger et, dans ce cas, d’imposer l’auto-isolement pendant 14 jours.

Aucun décès n’a encore été signalé en Turquie et le gouvernement assure le public que des mesures de sont en place. Il reste difficile de mettre en quarantaine tous ceux qui reviennent de l’étranger, mais le gouvernement a réussi à organiser une quarantaine pour un grand groupe qui est revenu d’Arabie saoudite après avoir effectué la Omra.

Des milliers de personnes sont hébergées dans des dortoirs d’étudiants de la capitale Ankara et de la ville centrale de Konya. Les dortoirs étaient déjà vidés, la Turquie ayant annoncé précédemment une pause obligatoire pour les universités et les écoles primaires.

Le chef de la DİB, Ali Erbaş, a annoncé que l’épidémie de coronavirus « nécessitait la suspension des prières avec la congrégation dans les mosquées ». Donnant des exemples tirés des paroles du prophète Mahomet qui exhortent les fidèles à mettre fin aux prières de masse en cas de peste ou de similaire, Erbaş a déclaré que les prières de masse risquaient de propager le . « L’islam n’autorise pas les pratiques qui mettent en danger la vie des gens », a déclaré Erbaş aux journalistes dans la capitale Ankara.

Il a dit que les prières du vendredi, qui sont exigées par l’Islam pour être exécutées avec une congrégation, peuvent être remplacées par des prières de midi que les fidèles peuvent effectuer individuellement à la maison pendant un certain temps. Les mosquées resteront ouvertes pour ceux qui souhaitent effectuer des prières individuellement, a noté Erbaş. Il a également déclaré que tous les pèlerins turcs de la Omra étaient rentrés chez eux d’Arabie saoudite lundi, à l’exception de 390 personnes qui devaient rentrer plus tard lundi.

La Turquie a également suivi l’exemple d’autres pays et a ordonné la fermeture de lieux de divertissement surpeuplés. Les bars, cafés et discothèques des 81 provinces de Turquie ont fermé lundi par précaution. Le ministère a demandé aux gouverneurs de province et de district de coordonner avec les autorités municipales pour assurer la mise en œuvre de ces mesures, y compris l’envoi de services chargés de l’application des lois afin d’éviter tout problème pouvant survenir lors de la mise en œuvre du règlement.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action