FLASH INFO :

La Turquie déploie un navire de forage au large de Chypre du Sud

MÉDITERRANÉE ORIENTALE - La Turquie a annoncé le 19 janvier qu’elle avait déployé son navire de forage, Yavuz, pour mener des travaux d’exploration d’hydrocarbures dans le bloc « G » autorisé par les Chypriotes turcs dans le sud de l’île.


Une déclaration écrite publiée le 19 janvier par Hami Aksoy, porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, a déclaré : « Notre navire de forage, Yavuz, a été déployé le 17 janvier au bloc G dans le sud de l’île afin de mener sa troisième activité de forage dans le cadre des licences accordées à Turkish Petroleum en 2011 par le gouvernement de la RTCN [République turque de Chypre-Nord] ».

La déclaration de la Turquie fait suite à une réaction de la Commission européenne à l’annonce par Ankara de l’envoi de Yavuz qui a réaffirmé que ce travail était illégal.

« Des mesures concrètes doivent être prises pour créer un environnement propice au dialogue de bonne foi. L’intention de la Turquie de lancer de nouvelles activités d’exploration et de forage dans la région élargie va, malheureusement, dans la direction opposée », a déclaré la Commission.

La Turquie a réitéré que les Chypriotes turcs ont des droits sur les réserves d’hydrocarbures dans ce bloc particulier autant que les Chypriotes grecs et a informé que les revenus du pétrole et du gaz naturel seront partagés en cas de découverte des réserves. Il a également rappelé que les autorités chypriotes turques avaient proposé un mécanisme à l’administration chypriote grecque pour partager les revenus des ressources en hydrocarbures.

“L’UE est restée silencieuse face à l’usurpation des droits de notre pays et des Chypriotes turcs en Méditerranée orientale depuis 2003. Elle n’a fait mention des Chypriotes turcs dans aucune de ses déclarations et n’a pas tenu compte des droits et de la présence des Chypriotes turcs”, Dit Aksoy.

Appelant l’UE à mettre fin à cette politique fondée sur des préjugés et loin d’être réaliste, Aksoy a souligné que la Turquie continuera à protéger les droits des Chypriotes turcs jusqu’à ce qu’un mécanisme soit établi entre les deux côtés de l’île.

La zone où Yavuz mènera des travaux d’exploration a été concédée à l’ENI italien et au Kogas coréen par l’administration chypriote grecque

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX