FLASH INFO :

Le Venezuela préfère la Turquie à la Suisse pour le raffinage de l’or en raison des sanctions contre le pays

TURQUIE / ÉCONOMIE - La banque centrale du Venezuela a commencé cette année à réaliser le raffinage de l’or en Turquie suite à une vague de sanctions internationales qui l’ont empêché de mener de telles opérations en Suisse, a déclaré le ministre vénézuélien des Mines, Victor Cano le 18 juillet.


La banque centrale achète depuis plusieurs années de l’or à de petits mineurs dans le sud du pays et le raffine pour l’utiliser comme or monétaire afin de consolider ses réserves internationales qui ont chuté à mesure que l’ socialiste du pays implose.

« C’est un accord conclu entre les banques centrales turque et vénézuélienne », a assuré Cano au cours d’une conférence de presse à ce sujet.

« Le processus de certification se faisait autrefois en , mais ce n’est plus le cas car imaginez (ce qui se passerait) si nous envoyions de l’or en et on nous dit qu’il doit rester là en raison des sanctions. Ce processus se fait maintenant dans des pays alliés », a-t-il poursuivi.

Il n’a pas précisé quelles compagnies turques étaient impliquées mais a indiqué que le gouvernement avait acheté 9,1 tonnes d’or à de petits mineurs cette année.

L’or est retourné au après avoir été raffiné en et fait partie du portefeuille d’actifs de la banque centrale, a-t-il ajouté.

Les États-Unis ont publié l’année dernière plusieurs séries de sanctions contre le Venezuela pour violation des droits de l’homme et atteinte à la démocratie, notamment une interdiction générale pour les citoyens américains d’acheter de nouvelles dettes du Venezuela et de ses entreprises publiques.

Le président Nicolas dit que les sanctions font partie d’une « guerre économique » qui provoque des pénuries chroniques de nourriture et de médicaments et l’inflation qui, en juin, dépassait les 46 000% par an.

Cano répondait aux commentaires du leader de l’opposition, Julio Borges, qui a déclaré que le gouvernement vendait de l’or à la Turquie dans le but de compenser la baisse de la production de , qui fournit la plus grande partie des devises du pays.

« Il n’y a pas de contrebande d’or en Turquie », a déclaré Cano.

Selon les données officielles de l’Institut des , le commerce d’or du pays avec le Venezuela a commencé en 2018. Alors que 20,15 tonnes d’or ont été importées au cours des cinq premiers mois de l’année, aucun or n’a été exporté vers le Venezuela.

Que pensez-vous de cet article ?

Love

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action