FLASH INFO :

Les Ministres de la Défense turc et américain se rencontrent à Bruxelles

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Le secrétaire d’Etat américain à la Défense Mark Esper a averti mercredi son homologue turc Hulusi Akar des conséquences négatives que provoquerait l’achat par Ankara du système de défense antiaérien S-400 fabriqué par la Russie.


Le secrétaire d’Etat américain à la Défense Mark Esper a averti mercredi son homologue turc Hulusi Akar que l’achat par Ankara du système de défense antiaérien fabriqué par la mettrait fin au rôle de la Turquie dans le programme d’avions de combat F-35, et qu’il y aurait également des conséquences négatives pour l’ turque, suite à des , a déclaré un haut responsable américain.

« Le secrétaire d’Etat a été très ferme, une fois de plus, sur le fait que la Turquie ne disposera pas à la fois du S-400 et du F-35. Et s’ils font le choix d’acquérir le S-400, ils devront accepter les conséquences non seulement au niveau du programme F-35, mais également au niveau de leur situation économique à venir », a déclaré le responsable, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, à l’issue de la réunion américano-turque en marge du rassemblement de l’OTAN à Bruxelles.

Selon une déclaration du ministère de la Défense nationale, Akar et Esper ont échangé leurs points de vue sur la Syrie et le projet d’ F-35.

Les responsables ont également abordé d’autres sujets concernant la coopération bilatérale en matière de sécurité et de défense lors de la réunion, a ajouté le ministère.

La réunion a également souligné l’importance de la poursuite du dialogue entre les deux pays.

La décision de la Turquie d’acheter le système de de défense sol-air russe a provoqué des tensions dans ses relations avec les États-Unis. Cependant, à chaque occasion, la Turquie a fait valoir qu’elle ne reviendrait pas sur l’accord et que l’achat des S-400 était une affaire relevant d’une décision souveraine de la Turquie.

La Turquie a décidé en 2017 d’acheter le système S-400 après de longs efforts pour acheter des systèmes de défense aérienne des États-Unis sans succès.

Des responsables américains ont conseillé à la Turquie d’acheter le système de missile Patriot au lieu du système S-400 à Moscou, arguant que le système russe serait incompatible avec les systèmes de l’OTAN et exposerait le F-35 à un possible subterfuge russe.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action