FLASH INFO :

Les États-Unis et l’UE envisageraient de dissoudre le PKK et de renforcer le groupe terroriste PYD

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Un haut responsable a déclaré au quotidien Hürriyet que le nouveau plan de l’UE et des Etats-Unis visant à réduire la pression sur les organisations terroristes des YPG et du PYD serait de dissoudre le groupe terroriste PKK.


La dissolution du à moyen terme est en cours de discussion, et c’est le plus récent projet des États-Unis et de l’UE, selon le rapport. Afin de légitimer le Parti de l’Union démocratique () et son aile armée, les Unités de protection du peuple (), ces organisations terroristes seront dissociées du PKK.

Malgré la dissolution du PKK, le PYD et les YPG restant fonctionneront de la même manière. Ce projet vise à réduire les objections de la Turquie et à provoquer une distraction.

Les États-Unis et la coalition ont largement ignoré les liens entre le PYD / les YPG et le PKK, que les États-Unis, l’UE et la Turquie considèrent comme un groupe terroriste. Les États-Unis ont fourni au PYD et aux YPG plus de 5 000 chargements d’ qu’ils auraient utilisés dans la lutte contre , malgré les avertissements d’Ankara, selon lesquels ils sont la branche syrienne de l’organisation terroriste PKK.

La Syrie suivra l’

Les pays occidentaux ont continué à fermer les yeux aux différentes activités du PKK sur leurs territoires, même si le groupe est internationalement reconnu comme une organisation terroriste. En dissolvant le PKK, ils élimineront la pression de la Turquie sur les pays occidentaux pour leur soutien au PKK. Le plan vise à remplacer le PKK avec le PYD.

Sous couvert de civile, le PKK continuera d’exister en tant que force armée de cette structure. Dans le passé, des plans similaires ont été réalisés dans le nord de l’Irak avec les forces des peshmergas pour assurer l’installation des à la frontière syrienne.

Le ministre turc de la , Nurettin Canikli, a déclaré le 15 février que le secrétaire américain à la , James Mattis, lui avait dit que Washington pourrait essayer de faire combattre les YPG contre le PKK. Cette suggestion absurde est interprétée comme faisant partie du plan.

En dissolvant le PKK et en l’intégrant dans le PYD / YPG, l’organisation terroriste gagnera un statut invisible.

Depuis que le PKK a lancé sa campagne de terreur en Turquie en 1984, des dizaines de milliers de personnes ont été tuées, dont plus de 1 200 depuis juillet 2015 seulement.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action