FLASH INFO :

Çavuşoğlu : La Turquie peut commencer en automne ses activités de sondages en Méditerranée orientale

TURQUIE / ÉNERGIES - Le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a fait savoir que la Turquie pourrait commencer en automne ses activités de sondage en Méditerranée orientale.


M. et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la République Turque de , Kudret Özersay qui est en visite à Ankara, ont organisé une conférence de presse conjointe à la résidence officielle du ministère des Affaires étrangères.

Interrogé sur la date du démarrage des activités d’exploration d’hydrocarbures en Méditerranée, le chef de la turque a répondu : « Dans cette région, en , la dispose d’un espace économique. La République Turque de du Nord a aussi son plateau continental et ses eaux territoriales. Pour la préservation des deux, nous avons toujours pris et nous continuons de prendre les mesures nécessaires à la demande aussi de la RTCN ».

Il a rappelé que la Turquie avait empêché le démarrage de certains sondages dans la région.

« Nous avons maintenant acheté une plateforme et sommes prêts aux sondages. Notre ministère de l’Energie mène parfaitement bien les préparatifs. Notre ministre du Trésor et des , Berat a fourni de grands efforts dans l’acquisition de cette plateforme et les préparatifs nécessaires sont faits. Un tel sondage peut commencer en automne », a-t-il poursuivi.

Le ministre turc a noté la question avait été discutée avec les entreprises de pays pouvant mener ces sondages en Méditerranée orientale ainsi qu’avec la qui est un pays garant, précisant qu’il rencontrerait aujourd’hui son homologue grec Nicos Kocias à .

Le chef de la diplomatie turque a noté que la partie chypriote grecque refusait une solution et menait des activités unilatérales en ignorant les droits du peuple chypriote turc.

« Cela n’a aucun intérêt pour eux. Si ça continue comme ça, nous allons prendre toutes les mesures nécessaires. Nous allons aussi commencer les sondages. Nous allons bien évidemment défendre les droits et les intérêts économiques du peuple chypriote turc. Mais la République de Turquie a aussi des droits en Méditerranée orientale. Nous allons également défendre ces droits et faire le nécessaire », a-t-il indiqué.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la République Turque de Chypre du Nord, Kudret Özersay a déclaré pour sa part que le peuple chypriote turc avait autant de droit que le peuple chypriote grec sur les ressources naturelles dans la région, notant que son pays avait toujours opté pour la réconciliation et la coopération.

M. Özersay a déclaré que la RTCN avait toujours été en identité de vue totale avec la Turquie sur tous les sujets.

« Je remercie M. Çavuşoğlu pour cette invitation critique quant à son timing et son contenu », a-t-il assuré.

 

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action